Actualité Capture d’écran, le 2021-02-25 à 08.42.30

Publié le 25 février 2021 | par Radio-Canada

0

Étudier à Limoilou, mais aussi aux Îles-de-la-Madeleine


Pour en savoir plus

Les étudiants des programmes de Sciences de la nature et de Sciences humaines du cégep de Limoilou pourront étudier une session au campus des Îles-de-la-Madeleine dès l’automne 2021.

 

Il s’agit de la septième entente du genre que signe le cégep avec une institution située en milieu urbain, et la deuxième spécifique au campus des Îles-de-la-Madeleine. Il s’agit d’une expérience qui demeure unique dans l’ensemble du réseau collégial.

Ces échanges interrégionaux entre le Cégep de la Gaspésie-Les Îles et des institutions situées en milieu urbain existent depuis 10 ans.

C’est le campus anglophone qui a accueilli les premiers étudiants. Puis le programme s’est étendu au secteur francophone et intègre maintenant le campus des Îles-de-la-Madeleine.

Outre les étudiants de Limoilou, qui sont attendus à l’automne, des jeunes inscrits au cégep Vanier ont déjà vécu l’expérience aux Îles avec succès.

«On a même certains étudiants qui aiment tellement le contexte des Îles-de-la-Madeleine qui désirent s’inscrire au cégep et y terminer leur formation.» – Jean Gagné, directeur des études du Cégep de la Gaspésie-Les Îles

L’accueil est d’ailleurs au cœur de la démarche, souligne Jean Gagné. On leur offre, dit-il, un accompagnement personnalisé. On leur donne des activités particulières pour les intégrer, les accueillir.

Une différence culturelle

Les échanges sont subventionnés grâce à un budget destiné aux collèges en région et permettent de payer l’hébergement et les coûts de transport des étudiants.

Bon an, mal an, entre 20 et 30 étudiants s’inscrivent pour une session au cégep de la Gaspésie-Les Îles. Environ 200 d’entre eux ont participé au programme depuis sa création.

Beaucoup viennent de collèges anglophones et viendront enrichir les cohortes du campus anglophone. Quand on est dans un collège comme Dawson [NDLR À Montréal] où il y a 6000 étudiants et plus, quand on est dans un milieu multiethnique, dans une zone métropolitaine et qu’on arrive à Gaspé, dans un collègue grandeur nature, avec de petites cohortes où tout le monde se connaît, c’est une différence culturelle. Les jeunes apprécient et s’adaptent très facilement, explique M. Gagné.

L’entente de cinq ans avec Limoilou est la première avec une institution hors de la région montréalaise.

Jean Gagné ajoute qu’il existait déjà une bonne collaboration avec le Cégep de Limoilou, notamment en télé-enseignement dans le programme technique d’Archives médicales. C’est donc, dit-il, un partenariat qui se poursuit.

🤝📚Nouvelle entente de mobilité interrégionale avec le Cégep Limoilou 📚🤝
Dès l’automne 2021 les étudiants et étudiantes…

Posted by Cégep de la Gaspésie et des Îles on Monday, February 22, 2021





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X