Actualité Screen Shot 2021-02-18 at 10.56.46 AM

Publié le 18 février 2021 | par Radio-Canada

0

Un baleineau noir de l’Atlantique Nord trouvé mort en Floride


Pour en savoir plus

Les autorités aux États-Unis enquêtent sur la mort d’un baleineau noir de l’Atlantique Nord trouvé dimanche sur une plage en Floride.

Le baleineau, dont l’âge est estimé à un mois, a été trouvé dans le parc Anastasia, près de St. Augustine, indique le Florida Fish and Wildlife Conservation Commission’s Fish and Wildlife Research Institute, dans une publication sur Facebook.

L’institut explique que le capitaine d’un bateau de pêche récréative de 16 mètres a signalé la nuit précédente d’avoir heurté une baleine près de St. Augustine. Son bateau prenait l’eau et il est rentré rapidement pour le faire retirer des eaux avant qu’il coule.

Les lacérations récentes sur le dos et la tête du baleineau portent à croire qu’il a été blessé par l’hélice d’un bateau, selon l’Institut. Le mammifère marin souffrait aussi de côtes cassées et de lésions, des blessures correspondantes à un choc avec un bateau.

Les résultats de la nécropsie ne sont pas encore annoncés.

Selon l’Institut, le baleineau et sa mère appelée Infinity se trouvaient dans cette aire de mise bas depuis la mi-janvier.

Screen Shot 2021-02-18 at 10.59.06 AM

La baleine noire de l’Atlantique Nord nommée Infinity en compagnie de son petit lorsqu’il était toujours vivant, en janvier 2021. PHOTO : GRACIEUSETÉ/FLORIDA FISH AND WILDLIFE CONSERVATION COMMISSION’S FISH AND WILDLIFE RESEARCH INSTITUTE

Infinity a été aperçue mardi pour la première fois depuis la mort de son petit. Elle souffre aussi de blessures correspondant à un choc avec un bateau, dont des coupures infligées par une hélice, souligne l’Institut.

Les baleines noires de l’Atlantique Nord migrent chaque année à des endroits comme la baie de Fundy et le golfe du Saint-Laurent pour se nourrir et s’accoupler. Elles retournent ensuite dans les eaux de la Floride et de la Georgie pour mettre bas durant l’hiver, explique Amy Warren, chercheuse au Anderson Cabot Center for Ocean Life de l’Aquarium de la Nouvelle-Angleterre, à Boston.

Infinity a été observée dans le golfe du Saint-Laurent chaque été durant les quatre dernières années, indique Mme Warren. C’est une habituée des eaux canadiennes, souligne-t-elle.

La baleine noire de l’Atlantique Nord est une espèce en voie de disparition. Plusieurs spécimens sont morts accidentellement heurtés par des bateaux ou empêtrés dans de l’équipement de pêche ces dernières années. L’agence américaine National Oceanic and Atmosphere Administration (NOAA) en dénombre 33, dont le baleineau ci-dessus, qui ont subi ce sort dans les eaux américaines et canadiennes depuis 2017. Quatorze autres spécimens ont été trouvés souffrant de blessures graves.

Screen Shot 2021-02-18 at 10.58.58 AM

Une nécropsie en cours devrait permettre de confirmer les causes de la mort du baleineau. PHOTO : GRACIEUSETÉ/FLORIDA FISH AND WILDLIFE CONSERVATION COMMISSION’S FISH AND WILDLIFE RESEARCH INSTITUTE

Il ne reste plus qu’environ 350 baleines noires de l’Atlantique Nord, déplore Amy Warren. Chaque fois que l’une d’elles meurt, c’est bouleversant pour tous les intervenants qui s’efforcent de protéger l’espèce, dit-elle.

Avant le déclin récent de l’espèce, ajoute-t-elle, il se produisait en moyenne 23 naissances par année. Jusqu’à présent durant cette saison de mise bas, seules 15 naissances sont rapportées, dont celle du baleineau qui vient de mourir.

Un autre baleineau a été trouvé mort en novembre. Il s’agissait cette fois d’une mort naturelle, selon la National Oceanic and Atmospheric Administration.

Les autorités américaines enquêtent

Selon l’Institut, les bateaux sur les eaux côtières de la Floride doivent ralentir à 10 noeuds ou moins et les navigateurs doivent rester attentifs pour ne pas s’approcher des baleines.

Une porte-parole de la NOAA (National Oceanic and Atmospheric Administration)Allison Garrett, indique par courriel qu’elle ne peut faire de commentaire sur la vitesse du bateau en question ni se prononcer sur de possibles infractions aux lois parce tout cela fait partie de l’enquête en cours.

Amy Warren précise que seuls les bateaux de plus de 20 mètres doivent ralentir à 10 noeuds dans certains secteurs des eaux américaines et durant certaines périodes de l’année afin de protéger les baleines. Elle dit souhaiter des mesures de conservation plus sévères, par exemple en obligeant aussi les bateaux de moins de 20 mètres à ralentir.

Le gouvernement du Canada a imposé l’an dernier une limite de vitesse de 10 noeuds dans une grande partie du golfe du Saint-Laurent à tous les bateaux mesurant au moins 13 mètres, entre autres mesures de protection de la baleine noire de l’Atlantique Nord dans ses eaux.

D’après un reportage d’Aidan Cox, de CBC

LA UNE : Les blessures du baleineau correspondent à celles habituellement subies lors d’un choc avec un bateau. PHOTO : GRACIEUSETÉ/FLORIDA FISH AND WILDLIFE CONSERVATION COMMISSION’S FISH AND WILDLIFE RESEARCH INSTITUTE





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X