COVID-19 Capture d’écran, le 2021-03-10 à 18.50.42

Publié le 10 mars 2021 | par Radio-Canada

0

Joël Arseneau interpelle la santé publique pour un retour des Îles en zone jaune


Pour en savoir plus

Le député péquiste Joël Arseneau revient à la charge pour demander que les Îles-de-la-Madeleine passent au palier d’alerte jaune en ce qui a trait aux mesures sanitaires pour contrer la COVID-19.

Dans une lettre adressée au directeur régional de santé publique, Dr Yv Bonnier-Viger, le député fait valoir que la situation épidémiologique actuelle des Îles est plus stable qu’à l’automne dernier, alors que l’archipel était en zone jaune.

Sans aucun nouveau cas rapporté aux Îles depuis plus de deux mois, le contexte est encore plus favorable qu’il ne l’était à l’automne. Pourtant, les mesures sont aujourd’hui beaucoup plus restrictives, souligne M. Arseneau dans sa lettre.

Le député interpelle Dr Bonnier-Viger afin que ce dernier poursuive son plaidoyer auprès du gouvernement de François Legault pour un retour des Îles en zone jaune.

Le péquiste affirme que les provinces de l’Atlantique, voisines des Îles, jouissent de règles beaucoup plus souples qu’ici, alors que les virus de la COVID-19 et ses variants y circulent davantage.

Une vraie zone jaune

M. Arseneau rappelle que le resserrement des contraintes liées au palier d’alerte orange, en janvier, a suscité une forte déception et du mécontentement parmi les Madelinots. Il tient donc à éviter la même situation lors d’un éventuel retour en zone jaune.

Si nous nous entendons sur un retour au palier d’alerte jaune, encore faut-il qu’il comporte des assouplissements réels et bénéfiques pour notre population, avance-t-il.

Il estime notamment que le palier d’alerte jaune devrait permettre certains rassemblements, en nombre restreint et en respectant la distanciation physique, le retour des sports organisés et la réouverture des bars. La levée du couvre-feu devrait également faire partie de la réflexion, écrit le député.

Le 3 mars dernier, la conférence de presse du gouvernement sur les assouplissements à prévoir après la semaine de relâche avait suscité beaucoup d’espoir chez les Madelinots, d’autant plus que M. Arseneau réclamait déjà un retour en zone jaune depuis le mois de janvier. Or, l’archipel est toujours en zone orange.

LA UNE : Le député des Îles, Joël Arseneau, demande un retour de l’archipel en zone jaune depuis le mois de janvier (archives).PHOTO : RADIO-CANADA / DANIEL COULOMBE





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X