COVID-19 Screen Shot 2021-06-07 at 10.33.31 AM

Publié le 7 juin 2021 | par Radio-Canada

0

Assouplissements majeurs des mesures sanitaires dans l’Est-du-Québec


Pour en savoir plus

La Côte-Nord, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine passent au palier d’alerte vert à partir d’aujourd’hui. L’est du Bas-Saint-Laurent est maintenant jaune, alors que le KRTB passe au palier d’alerte orange.

Pour plusieurs entreprises gaspésiennes et nord-côtières, un retour en zone verte signifie un retour à une activité économique normale, ou presque.

La transition du jaune au vert fait le grand bonheur des entreprises septiliennes.

Je me sens comme un enfant qui vient de pleurer et à qui on dit que c’est fini, résume Katéri Dupont, copropriétaire du Chalet, un local d’entraînement.

Les salles d’entraînement comme les gymnases et les locaux de danse pourront accueillir jusqu’à 25 personnes sous leurs toits. C’est plus que le double de ce qui était permis jusqu’à présent.

En ce qui concerne les bars et restaurants, un maximum de 10 clients provenant de trois résidences différentes pourront bientôt partager une même table.

Bon pour la business, on va pouvoir en mettre un peu plus par table. C’est mieux que de mettre deux bulles. On aura droit à trois bulles par table, ça va être formidable. La saison touristique arrive bientôt, donc ça arrive en plein dans le mille, résument les sœurs Guylaine et Gabrielle Méthot, copropriétaires du restaurant Les Gaspésiennes, à Sept-Îles.

Après plusieurs mois sans pouvoir recevoir de clients, les salles de réception et de spectacles en zone verte auront dès demain la permission d’accueillir jusqu’à 250 personnes.

Certains entrepreneurs poussent enfin un soupir de soulagement.

J’ai l’impression qu’on commence à avoir un peu de lumière au bout du tunnel. Aussitôt que les annonces sont faites, le téléphone sonne, donc on voit ça évidemment comme un très bon œil. Malheureusement, ça a été très difficile pour l’année qui vient de passer, mais on commence à avoir un peu de lumière, témoigne le propriétaire du Centre des Congrès de Sept-Îles, Michaël Ouellet.

Les entrepreneurs souhaitent évidemment une reprise fluide de l’activité économique dans les mois qui viennent. Ils restent tout de même sur le qui-vive et se préparent à une quatrième vague potentielle.

Avec un déconfinement hâtif et une saison touristique qui s’annonce achalandée sur la Côte-Nord, les entrepreneurs ne peuvent toutefois s’empêcher de se sentir emballés de reprendre leurs activités.

Avec les informations de Lambert Gagné-Coulombe et Sophie Martin
LA UNE : La Côte-Nord, la Gaspésie et les Îles-de-la-Madeleine sont maintenant au palier d’alerte vert (archives). PHOTO : RADIO-CANADA

 





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X