Sports Capture d’écran, le 2021-08-08 à 12.07.32

Publié le 8 août 2021 | par Radio-Canada

0

TOKYO 2020 : « On m’a volé mes Jeux olympiques » – Hugo Barrette

Le cycliste sur piste Hugo Barrette a été évincé dès le repêchage du premier tour du keirin, samedi, au Vélodrome d’Izu. Et l’élimination a été cruelle pour le Québécois de 30 ans.

 

Une chute de deux autres coureurs au premier tour, où Barrette a été le premier à franchir l’arrivée, a forcé les concurrents à reprendre la course.

À la reprise, c’était au tour du Québécois de chuter lourdement à la suite d’une manœuvre du Britannique Jack Carlin. L’athlète des Îles-de-la-Madeleine est resté allongé sur la piste un bon moment, avant de finalement se relever. Lors du repêchage, il n’a pu faire mieux qu’une 4e place.

«Ça fait cinq ans que je me prépare pour ça, que je fais tout pour ça. J’étais prêt. On l’a vu dans la première course, je l’ai dominée. Je me sens vraiment comme si on m’a volé mes Jeux olympiques […] La décision de faire une reprise de la course m’a fait plus mal que n’importe quelle blessure que j’ai eue dans ma carrière.» –  Une citation de :Hugo Barrette

Barrette avait pris le 13e rang du keirin, son épreuve de prédilection, aux Jeux de Rio en 2016. Après avoir surmonté plusieurs graves blessures au cours de sa carrière, les JO de Tokyo devaient être les siens. Les choses ont pris une tout autre tournure pour lui, qui peinait à contenir ses émotions lorsqu’il a rencontré les médias.

Déception totale. Confusion sur des décisions qui sont inexplicables, a résumé Barrette. J’avais une [première] ronde très forte, que j’ai gagnée, mais il y a eu une chute. Ça arrive, les chutes, et les courses n’arrêtent jamais. La seule fois que je gagne contre de gros pays, on reprend la course. J’étais abattu par cette décision-là. C’est inexplicable, je ne comprends pas pourquoi on a repris la course.

À la reprise, il y a eu une manœuvre complètement dangereuse d’un coureur, qui ne s’est pas fait reléguer, et personne ne peut expliquer pourquoi, a-t-il poursuivi. La course ne s’est pas arrêtée par contre. Après, oublie ça. J’ai probablement une côte cassée. Je n’avais plus les ailes.

Au-delà de la colère, c’est un autre sentiment qui habite Barrette à la fin de ses Jeux.

«De la tristesse. C’est tout simplement injuste. C’est terminé, et il n’y a rien qu’on peut faire. Le mal est fait. Je vais être frustré pour quelques jours, et après je vais laisser ça derrière. C’est tout.» – Une citation de :Hugo Barrette

Son entraîneur Franck Durivaux s’explique mal que les officiels aient décidé d’arrêter et de reprendre la course. Il estime qu’il s’agissait d’une décision complètement ridicule qui a désavantagé Barrette.

 LA UNE : Hugo Barrette : « On m’a volé mes Jeux olympiques » PHOTO : RADIO-CANADA





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X