Actualité DSC_1020-1-e1608652351742

Publié le 7 septembre 2021 | par Webmestre

0

Inauguration du parc éolien de la Dune-du-Nord aux Îles-de-la-Madeleine


La société de projet, Parc éolien de la Dune-du-Nord S.E.C. (PEDDN), a procédé aujourd’hui à l’inauguration officielle de son parc éolien aux Îles-de-la-Madeleine.

Devant une quarantaine de personnes invitées pour l’occasion et en présence de Jonatan Julien, ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles et ministre responsable de la région Gaspésie-les-Îles-de-la- Madeleine et d’Éric Filion, Vice-président exécutif, Distribution, approvisionnement et services partagés, les dirigeants de Parc éolien de la Dune-du-Nord ont inauguré leurs installations. Ce parc est en service depuis le 29 décembre 2020, mais les mesures sanitaires en vigueur au cours des derniers mois n’ont pas permis de tenir cet évènement plus tôt.

Invité à prendre la parole, le maire des Îles-de-la-Madeleine a souligné l’importance de ce projet dans la mise en oeuvre de la stratégie énergétique des Îles.

« Ce projet issu de la communauté marque une étape importante dans la mise en oeuvre de la stratégie énergétique des Îles-de-la-Madeleine et permettra de diminuer de façon importante les émissions de GES de la centrale thermique. »

Dans son allocution, Simon Deschênes, Président du conseil d’administration de PEDDN et président de la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine a mentionné l’excellente collaboration des membres du comité de liaison et des autorités municipales.

« Le projet n’aurait pas pu voir le jour sans l’appui de la population. Le comité de liaison formé des représentants du milieu a accompagné le développement du projet dès l’annonce de l’appel de propositions. Leur apport a été majeur et a permis d’adapter le projet aux conditions environnementales particulières de la Dune-du-Nord. Ce projet est aujourd’hui une réalité et il procure des retombées financières importantes pour la communauté en plus d’augmenter les revenus tirés des parcs éoliens dans lesquels la Régie détient une participation. En 2020, c’est près de 700 000 $ qui ont été versés à la communauté maritime. »

Le chantier de construction, débuté en septembre 2019, s’est terminé en décembre 2020. La mise en service, qui était prévue pour le mois de juillet dernier, a été retardée en raison de la fermeture du chantier au début de la pandémie de COVID-19 ainsi que par la réception des turbines durant une période moins favorable pour leur installation en raison de la force des vents aux Îles-de-la-Madeleine.

« Lors de la construction, nous avons rencontré plusieurs obstacles. Ce chantier est unique au Québec et cela a posé de nombreux défis logistiques. Que ce soit pour le transport des composantes ou l’érection des tours, des turbines et des pales, les obstacles ont été nombreux et nous voulons remercier les entreprises, les organismes et les travailleurs qui ont rendu possible ce projet » comme l’a souligné Hugo Bouchard, Président de Plan A Capital.

Depuis maintenant huit mois, le parc est en service et l’énergie produite est livrée à Hydro-Québec qui la distribue sur le réseau. La production du parc est fidèle à nos attentes, et malgré les nécessaires ajustements liés à la phase de rodage, les revenus sont conformes aux prévisions.

« Nous avons un gisement de vent exceptionnel et une source d’énergie renouvelable extraordinaire, ce qui nous permet d’atteindre les cibles de production convenues avec Hydro-Québec. L’emplacement du parc éolien dans la Dune-du-Nord exige un suivi environnemental très serré et grâce à l’excellente collaboration du comité de liaison nous serons en mesure d’atteindre nos objectifs de préservation de l’environnement » a mentionné Samson Vayssières, de Valeco énergie Québec.

De son côté, le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles Jonatan Julien a pris la parole pour souligner la réussite de ce projet unique au Québec.

« Je suis fier du projet inauguré aujourd’hui, qui est le fruit d’une initiative par et pour la communauté des Îles-de-la-Madeleine. Il s’inscrit dans la vision que nous nous sommes donnée pour la transition énergétique du Québec et permettra de réduire les émissions de GES de l’archipel. De plus, la participation de la communauté apportera des redevances dans la région, lesquelles seront réinvesties au bénéfice de la population qui en sortira gagnante. Je félicite l’ensemble des partenaires impliqués dans la réussite de ce projet! »

Survol du projet :
Après plus d’une décennie de planification et de développement, le parc éolien de la Dune-du-Nord est en opération commerciale depuis le 29 décembre 2020. L’énergie produite est transmise sur le réseau d’Hydro-Québec afin d’alimenter les maisons, les commerces et les entreprises des Îles-de-la-Madeleine pour les vingt prochaines années. Ce projet qui a pris plusieurs années à se réaliser est maintenant pleinement opérationnel et permet à Hydro-Québec de réaliser des économies importantes sur les coûts de production de l’électricité tout en contribuant à réduire de 17 000 T Eq. CO 2 /an, soit 15 % des émissions de GES de la centrale thermique de Cap-aux-Meules.


Le parc éolien en chiffre :

  • Turbinier : ENERCON
  • Modèle : E-126 EP3
  • Nombre d’éoliennes : 2
  • Puissance par éolienne : 4 MW
  • Puissance contractuelle : 6,4 MW
  • Hauteur des tours : 86 M
  • Longueur de pales : 61,9 M
  • Nombre de maisons pouvant être alimentées : 1 800
  • Réduction des GES : 17 000 T/AN
  • Empreinte au sol : 1,4 ha

Un partenariat public/privé
La société de projet Parc éolien de la Dune-du-Nord S.E.C. (ou « PEDDN ») est formée de la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine 1 (50 %), de Plan A Infrastructure (25 %) et de Valeco énergie Québec (25 %).

Un projet rentable pour les Îles-de-la-Madeleine
Les travaux de construction auront engendré des retombées économiques régionales (Gaspésie-Les-Îles-de-la-Madeleine) de 2 950 000 $, dont 2 650 000 $ pour les seules entreprises des Îles-de-la-Madeleine. Seize travailleurs, dont huit Madelinots ont été engagés pour réaliser les travaux de construction générant une masse salariale de 900 000 $. Pour les prochaines années d’exploitation, le Parc éolien de la Dune-du-Nord attribuera plusieurs contrats locaux pour l’entretien du parc et la réalisation de différents travaux liés aux opérations courantes.

La Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie–Îles-de-la-Madeleine est actionnaire à 50 % de Parc éolien de la Dune-du-Nord S.E.C. et à ce titre la régie anticipe des revenus de l’ordre de 350 000 $/an qui seront retournés aux municipalités membres. Dans ce contexte les Îles-de-la-Madeleine pourront compter sur des revenus de plus de 60 000 $/an s’ajoutant aux revenus de 700 000 $/an que reçoit déjà la communauté. Par ailleurs, la municipalité des Îles-de-la-Madeleine touchera des redevances de 34 000 $/an versées par le parc éolien et la communauté maritime, pour sa part, percevra 55 000 $/an en paiement des droits fonciers sur les terres publiques.

1 La Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie − _Îles-de-la-Madeleine regroupe les cinq MRC de la région et la Communauté maritime des Îles-de-la-Madeleine. Elle a été mise sur pied pour investir à part égale avec les promoteurs qui veulent développer des parcs éoliens sur le territoire de la Gaspésie et des Îles-de-la-Madeleine et ailleurs au Québec. La Régie est co-propriétaire de 4 parcs éoliens qui génèrent 326,6 MW et qui rapportent des revenus nets estimés à plus 3,5M$ par année. Ces revenus sont redistribués aux communautés de la région afin de contribuer à leur développement.

Source : Parc éolien de la Dune-du-Nord S.E.C.


À propos de l'auteur

Webmestre




Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X