Actualité Screen Shot 2021-09-07 at 3.48.25 PM

Publié le 7 septembre 2021 | par Radio-Canada

0

Le maire Jonathan Lapierre confirme qu’il sera candidat au scrutin du 7 novembre


Pour en savoir plus

Jonathan Lapierre en a fait l’annonce sur les réseaux sociaux. Il se dit déterminé et entend s’attaquer dans un prochain mandat aux problèmes qui touchent l’archipel.

Dans l’annonce de sa décision, le maire en énumère quelques-uns comme le manque de logements, de places en garderie, la pénurie de main-d’œuvre ou la gestion du tourisme et du territoire.

M. Lapierre se dit malgré tout optimiste et assure qu’il a l’énergie nécessaire pour affronter ses défis et parvenir à des solutions consensuelles .

Jonathan Lapierre a été élu pour la première fois aux élections municipales de 2013. Son dernier mandat a été marqué par deux situations d’urgence et une crise sanitaire.

Il souligne que la gestion de ces catastrophes a mobilisé beaucoup d’efforts et d’énergie.

Malgré tout, il estime que plusieurs solutions ont été mises de l’avant, notamment en ce qui a trait au logement, l’ouverture d’une garderie non subventionnée, l’ouverture du Centre multisport Desjardins. Plusieurs millions de dollars ont été investis sur les routes municipales, deux projets d’envergure (La Grave et le secteur de Cap-aux-Meules) pour contrer l’érosion des berges ont obtenu un financement important du gouvernement du Québec et les anciennes églises de Cap-aux-Meules et Havre-Aubert ont trouvé preneurs , énumère le maire.

Jonathan Lapierre s’engage, dans la première d’un futur mandat, à maintenir les programmes qui stimulent la création de nouveaux logements et à dégager d’autres avenues pour régler ce problème majeur aux Îles-de-la-Madeleine. Le tourisme et la capacité d’accueil de l’archipel font aussi partie des préoccupations du maire qui souhaite préparer les suites de la consultation publique de 2020.

LA UNE : Pour le maire des îles, Jonathan Lapierre, la pénurie de logements est un des problèmes majeurs des Îles-de-la-Madelene. PHOTO : RADIO-CANADA / ISABELLE LAROSE





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X