Actualité Capture d’écran, le 2021-10-13 à 08.11.00

Publié le 13 octobre 2021 | par Radio-Canada

0

Le projet Régionair est sur la glace


Pour en savoir plus

Régionair, une entreprise parapublique dont l’objectif aurait été de remplacer Air Canada dans certaines régions de l’Est-du-Québec, est finalement mis sur pause.

 

Le président du conseil d’administration de la Régie intermunicipale de l’aéroport de Mont-Joli, Bruno Paradis, a confirmé l’information en marge du lancement des travaux de modernisation à l’aéroport.

Selon M. Paradis, les échos de la part du ministère des Transports quant au plan en préparation pour l’organisation du transport aérien régional rassurent les promoteurs de Régionair.

Les trois objectifs que l’entreprise parapublique devait accomplir seraient en voie de l’être. Régionair ne serait donc plus nécessaire.

Il s’agissait, toujours selon Bruno Paradis, d’assurer la pérennité du transport aérien régional, de donner aux élus régionaux une voix auprès de Québec et de créer des forfaits récréotouristiques en région.

Les objectifs, pour l’instant, semblent en voie d’être atteints. On pensait que Régionair serait le meilleur moyen [d’y parvenir], mais comme j’ai souvent dit, si le gouvernement nous apporte une solution qui répond à nos trois objectifs, on va aller de l’avant, a sommairement expliqué M. Paradis.

«À ce que je vois, on ne devrait pas remettre à court ou à moyen terme d’énergies là-dessus.» – Une citation de :Bruno Paradis, président du conseil d’administration de la Régie intermunicipale de l’aéroport de Mont-Joli, à propos de Régionair

Québec doit toujours annoncer publiquement sa solution d’urgence à la fin de la présence d’Air Canada dans les régions de l’Est-du-Québec depuis le début de la pandémie de COVID-19.

Avec les informations de Denis Leduc





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X