Actualité fricot

Publié le 24 novembre 2021 | par La Voix Acadienne

0

Le pouvoir d’un simple bol de fricot pour réunir deux personnes seules


Un article original de

Le samedi 6 novembre, Ella Caissie, née Cormier, a épousé Robert Poirier en la belle église de Miscouche. La messe a été célébrée par le père Éloi Arsenault. «Il nous a dit que c’est la première fois qu’il unit deux personnes qui ont des arrières-petits-enfants», indiquent Ella et Robert, au cours d’un entretien dans leur appartement à Miscouche.

«Comment s’est-on rencontrés?» Ella ébauche un sourire, puis raconte qu’à Pâques, au printemps dernier, elle avait invité la famille de son petit-fils de Charlottetown pour le repas du midi. Un bon fricot attendait le petit groupe, ainsi qu’un gâteau d’anniversaire, car c’était l’anniversaire de son petit-fils.

«Finalement, les routes étaient trop mauvaises et ils ont décidé de ne pas venir. J’étais prise avec un gros chaudron de fricot et un gâteau. Alors, j’ai appelé ma voisine et je lui ai demandé si ça serait une bonne idée d’aller porter tout ça aux appartements des personnes âgées à Miscouche».

En elle-même, Ella se disait que plusieurs locataires de ces appartements n’avaient pas une femme pour faire un bon repas. Avec l’approbation de sa voisine, elle a apporté le chaudron de fricot et le gâteau aux appartements situés non loin du sien.

Parmi ces locataires, il y avait Robert Poirier. C’est lui qui, quelques jours plus tard, est allé cogner à la porte de la généreuse cuisinière pour lui rapporter son chaudron.

Les deux ont commencé à jaser, et se sont rendu compte qu’ils aimaient les mêmes choses. Ils ont commencé à passer du temps ensemble.

Se marier ou pas

Ella et Robert passaient du temps ensemble et ils s’entendaient bien. «Je lui disais souvent qu’on devrait se marier, et elle me répondait toujours qu’elle se trouvait trop vieille», raconte Robert Poirier.

Screen Shot 2021-11-24 at 9.10.38 AM

La messe a été célébré en l’église Saint-Jean-Baptiste de Miscouche par le père Éloi Arsenault. À la gauche, on voit la dame d’honneur, Anne Batten, et le témoin, Tyler Gray. (Photo : Erma Caissie-Richard)

En septembre dernier, une petite fille d’Ella se mariait à Ottawa et Robert a accompagné Ella. «Je pense que c’est au cours de ce voyage qu’elle a changé d’avis», suggère Robert. Ella confirme: «Ma fille me disait que je devrais me marier avec Robert. Elle voyait que l’on s’entendait bien. Je lui ai dit à elle aussi que j’étais trop vieille et elle n’a pas accepté cela. Elle m’a dit qu’on n’est jamais trop vieux pour se marier et ça m’a décidée». Au départ, la noce devait être petite, mais Ella, ayant de son côté, quatre enfants vivants, 7 petits-enfants et 9 arrières petits-enfants, et Robert ayant trois filles, six petits-enfants et quatre arrière-petits-enfants, le nombre d’invités a rapidement augmenté. «Finalement, à la réception, on était 80 personnes. Tout s’est bien passé», disent Robert et Ella. Cette dernière ajoute : «Aucun regret».

Screen Shot 2021-11-24 at 9.11.33 AM

Les nouveaux mariés ont été reconduits à l’église dans la magnifique auto d’un voisin, Ernest Arsenault (à gauche). Il s’agit d’une Dodge 1931. (Photo : Erma Caissie-Richard)

Ella est âgée de 89 ans. Elle est la fille de Benoit et Délina Cormier, cette dernière ayant vécu jusqu’à 105 ans. «On était 15 enfants, il en reste quatre. Je suis en très bonne santé. Je ne peux pas me lamenter. Mon premier mari était Ernest Caissie. On a été mariés 55 ans. Ça fait 13 ans qu’il est parti».

Screen Shot 2021-11-24 at 9.11.22 AM

Tout de suite après la cérémonie, les époux se sont rendus à la Légion de Miscouche pour la soirée et le découpage du traditionnel gâteau. (Photos : Erma Caissie-Richard)

Robert est âgé de 80 ans. «J’étais camionneur de longue distance. J’ai voyagé par- tout au Canada et aux États. J’ai pris ma retraite à 78 ans.» Marié en première noce avec Doreen, une fille de Hilda Landry, il est veuf depuis cinq ans. «C’est dur de vivre seul. On s’ennuie. De mon côté, je m’ennuyais et Ella aussi s’ennuyait. On se croisait parfois dans les soirées de cartes. Je la connaissais un peu», précise le jeune époux.

Ella trouve très drôle qu’on fasse des blagues sur leur couple. «Robert a trois filles et moi j’ai eu cinq enfants et un seul garçon. Là, il me dit qu’il aimerait avoir un petit frère», dit-elle en riant.

Screen Shot 2021-11-24 at 9.11.13 AM

Tout de suite après la cérémonie, les époux se sont rendus à la Légion de Miscouche pour la soirée et le découpage du traditionnel gâteau. (Photos : Erma Caissie-Richard)

Cette publication est rendue possible grâce à l’aide financière du Secrétariat aux aînés de l’Île-du-Prince-Édouard dans le cadre de son programme «For Active and Healthy Seniors».

PAR JACINTHE LAFOREST
LA UNE : Ella et Robert ont été réunies par… un bon bol de fricot. Tous les invités au mariage ont reçu la recette secrète du fricot de la nouvelle épouse. Cela l’a fait sourire. (Photo : J.L.)

 

 

 





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X