Actualité Capture d’écran, le 2022-01-17 à 09.02.01

Publié le 17 janvier 2022 | par Radio-Canada

0

Rentrée virtuelle dans les cégeps de la Gaspésie


Pour en savoir plus

Les étudiants du cégep de Matane ainsi que des campus du cégep de la Gaspésie et des Îles entameront la session d’hiver devant leur écran d’ordinateur.

 

Le Cégep de Matane a choisi d’offrir deux semaines de cours à distance et de programmer un retour en classe le 31 janvier.

La décision d’offrir ou non une formation à distance avant un retour en classe est propre à chaque cégep, explique le DG du collège de Matane, Pierre Bédard.

À Matane, la décision, dit-il, reposait sur plusieurs facteurs, dont celui de la situation sanitaire du Bas-Saint-Laurent qui s’est dégradée très vite au cours du mois de décembre.

L’absence de consignes claires du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Direction de la santé publique a aussi fait pencher la balance vers la prudence puisque les décisions concernant la reprise des cours devaient être prises assez rapidement au retour du congé des fêtes.

Enfin, comme au début janvier les tests de contrôle à la COVID-19 étaient toujours effectués sur une base aléatoire aux aéroports internationaux et que le cégep attendait une soixantaine d’étudiants étrangers à l’hiver, Pierre Bédard explique que le cégep n’a pas voulu prendre de risques.

D’ailleurs, le DG souligne que parmi les étudiants français, qui devaient tous subir un test PCR avant leur départ, six d’entre eux ont reçu un résultat positif et ont dû retarder leur départ.

Capture d’écran, le 2022-01-17 à 09.02.18

Ceux qui ont atterri au Canada sont arrivés à Matane, la semaine dernière, en bus nolisé par le cégep. Certains ont dû être logés à l’hôtel en attendant le résultat d’un nouveau test PCR. Je salue leur persévérance parce que c’est un parcours qui n’est pas facile pour eux pour arriver au cégep de Matane.

Une semaine virtuelle sur les campus gaspésiens

L’inscription au cégep de la Gaspésie et des Îles s’effectuera le 20 janvier et les cours reprendront à distance, le 24.

Les jeunes vont s’inscrire jeudi, le 20 janvier et les cours de la semaine du 24 janvier se dérouleront en enseignement en distance. Comme à Matane, les cours en classe reprendront à partir du 31 janvier.

C’est aussi une question de prudence qui a fait pencher la direction vers une première semaine d’enseignement virtuel. Cette décision, on l’a vraiment prise dans un esprit de limiter les déplacements interrégionaux et surtout pour permettre au personnel et aux étudiants et étudiantes qui auraient contracté le virus pendant le congé des fêtes de terminer leur isolement , explique la directrice générale du cégep, Yolaine Arseneau.

Capture d’écran, le 2022-01-17 à 09.02.36

Le Cégep profitera de ce décalage d’une semaine avant une rentrée en classe pour réviser les consignes sanitaires qui s’appliqueront dans les espaces communs comme la cafétéria. Ça donne aussi une petite marge de manœuvre pour les deux prochaines semaines , commente la DGDG.

Mesures sanitaires et activités

En ce début de session sous le signe Omicron, Yolaine Arseneau souligne que c’est l’absence d’activités parascolaires qui demeure l’élément qui touche le plus le moral des étudiants. C’est difficile pour eux [les étudiants] et ils en paient cher le prix, commente Mme Arseneau.

Le Cégep a donc demandé aux équipes de prévoir des activités en plein air dès le retour sur le campus. Notre personnel fait preuve de beaucoup d’ingéniosité pour trouver des activités qui vont quand même plaire aux étudiants et qui vont permettre aux camarades de classe d’avoir des contacts dans des contextes différents.

Le masque devra être porté en tout temps, comme c’était déjà le cas juste avant le congé des fêtes. Des mesures adaptées seront mises en place lors de certaines sorties étudiantes, notamment celles des programmes de Tourisme d’aventures et Guide d’aventures.

Étudiants étrangers

Le nombre d’étudiants demeure similaire à l’exception des étudiants étrangers. Le Cégep de la Gaspésie et des Îles recrutait, bon an, mal an, un peu plus d’une centaine d’étudiants de l’extérieur du pays. Ils sont environ 70, cette session.

La directrice Yolaine Arseneau croit toutefois que cette baisse est une situation temporaire et que le Québec a toujours autant d’attraits pour les étudiants étrangers. Ils veulent venir étudier chez nous. On a confiance que lorsque les mesures sanitaires seront assouplies, que ce sera plus facile de voyager, les étudiants seront au rendez-vous.

Le Cégep de la Gaspésie et des Îles a participé à une mission en France à l’automne, mais a dû annuler celle du mois de janvier qui se fera à distance.

Comme sa collègue du cégep de la Gaspésie et des Îles, Pierre Bédard estime que la pandémie n’aurait pas de conséquences sur l’attrait du Québec auprès des jeunes étrangers. Il en veut pour preuve que les étudiants de l’extérieur du pays sont un petit peu plus nombreux à Matane cette session-ci qu’à pareille date, l’an dernier.

Avec la collaboration d’Élise Thivierge
LA UNE : Une rentrée collégiale en enseignement virtuel. PHOTO : REUTERS / NATHAN FRANDINO





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X