Actualité Capture d’écran, le 2022-05-08 à 09.20.24

Publié le 8 mai 2022 | par Radio-Canada

0

Départ des homardiers madelinots sous les feux d’artifice


Pour en savoir plus

La pêche au homard a débuté samedi aux îles de la Madeleine : les 325 homardiers de l’archipel ont pris le large aux aurores.

La mise à l’eau des casiers de pêche est un événement incontournable dans la communauté et, après deux ans de pandémie, c’était le retour de la fête au quai de la Grande-Entrée avec, entre autres, des feux d’artifice.

Quand des gens vont en mer, on les salue au cas où… C’est l’économie, c’est la vie qui reprend, c’est quelque chose de fort. Toutes les maisons sont illuminées ce matin, tout le monde est debout, c’est la vie! raconte Elaine Richard, coordonnatrice de la mise à l’eau 2022.

De nombreux Madelinots étaient rassemblés sur les quais pour saluer le départ des pêcheurs. En visite aux Îles, le ministre de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation, André Lamontagne, était ravi de pouvoir assister à cet événement.

Être présent sur les lieux, c’est vraiment exceptionnel, les gens sont fébriles, c’est vraiment une belle expérience. Je suis très heureux d’être ici, a-t-il raconté au son des feux d’artifice.

Capture d’écran, le 2022-05-08 à 09.20.44

Capture d’écran, le 2022-05-08 à 09.21.10

Capture d’écran, le 2022-05-08 à 09.20.35

Capture d’écran, le 2022-05-08 à 09.21.02

Capture d’écran, le 2022-05-08 à 09.20.53

Les pêcheurs de homard espèrent avoir une saison aussi lucrative que l’an passé, où la valeur des débarquements avait atteint un sommet inégalé de 102 millions de dollars.

Reste une ombre au tableau : la présence de baleines noires au large de l’archipel. Un spécimen a été repéré non loin des zones de pêche, ce qui pourrait entraîner la fermeture de zones et l’obligation de déplacer les casiers, comme ça avait été le cas en 2021.

Ce qu’on espère, c’est que les baleines passeront plus loin des Îles et qu’elles ne dérangeront personne parce que c’est notre gagne-pain, explique le capitaine-propriétaire Claude Cyr.

Un autre pêcheur, Alain Langford, renchérit : S’il faut qu’ils ferment des zones, on est foutus! On a neuf semaines pour gagner notre année, nous autres.

Un quadrilatère situé au-delà de la zone de pêche des homardiers a d’ailleurs été fermé aux crabiers. Les pêcheurs de homard espèrent qu’une telle situation pourra leur être évitée.

Les premiers débarquements du crustacé sont prévus lundi.

Avec les informations d’Isabelle Larose





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X