Actualité Capture d’écran 2022-05-09 à 10.06.50

Publié le 9 mai 2022 | par Radio-Canada

0

Élections provinciales : Joël Arseneau officiellement dans la course aux Îles


Pour en savoir plus

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, portera officiellement les couleurs du Parti québécois (PQ) lors des élections provinciales du 3 octobre. Il estime d’ailleurs qu’une vague péquiste balaiera l’Est-du-Québec à cette occasion.

L’assemblée d’investiture du candidat a eu lieu dimanche après-midi au Paradis Plein-Air l’Archipel, en présence, notamment, du chef bloquiste Yves-François Blanchet. Une cinquantaine de partisans se sont également déplacés pour l’occasion.

Capture d’écran 2022-05-09 à 10.07.33

Joël Arseneau avait déjà confirmé ses intentions en mars dernier. Le député du Parti québécois, élu en 2018 avec seulement 15 voix d’avance sur la libérale Maryse Lapierre, espère que les Madelinots lui confieront un second mandat.

Il se dit fier du travail accompli au cours des quatre dernières années et souhaite poursuivre ce travail pour au moins les quatre prochaines, notamment pour soutenir les groupes communautaires.

« On a pu réaliser de belles choses pour les Madelinots, mais en même temps, il y a encore du travail à faire, notamment pour s’assurer que les gens qui doivent se déplacer dans les grands centres pour se faire soigner ne doivent pas débourser de leurs poches, que le gouvernement compense l’ensemble des dépenses. » — Une citation de  Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine et candidat du Parti québécois aux élections du 3 octobre

Joël Arseneau croit qu’il sera possible de reconquérir des circonscriptions qui ont échappé au Parti québécois aux dernières élections, même si de récents sondages sont défavorables à la formation politique et que plusieurs de ses ténors, dont Véronique Hivon, ont choisi de ne pas se représenter.

Capture d’écran 2022-05-09 à 10.07.08

Vous savez, les élections, ce n’est pas les sondages qui en déterminent l’issue. C’est bel et bien le travail qu’on fait dans chacune de nos circonscriptions, et les circonscriptions de l’Est-du-Québec, elles sont acquises au Parti québécois. Je vous fais la promesse qu’on va tout faire pour les retenir […], mentionne-t-il en entrevue.

La relève sera d’ailleurs bien présente dans les rangs péquistes, se réjouit l’élu. On va s’assurer que nos résultats de la prochaine élection soient meilleurs que la dernière fois. On est très confiants, ajoute-t-il.

Lors des élections générales de 2018, dix candidats du Parti québécois ont obtenu la faveur des électeurs du Québec, soit 20 de moins qu’en 2014.

Le député Arseneau croit d’ailleurs que l’Est-du-Québec sera le point de départ de la vague du Parti québécois du 3 octobre. Il rappelle que des candidats solides ont déjà fait connaître leurs intentions, notamment en Gaspésie.

Le Madelinot considère également que le Parti québécois se démarque des autres partis politiques de la province, en le définissant notamment comme le parti des régions.

Capture d’écran 2022-05-09 à 10.07.42

Selon lui, l’indépendance est toujours ancrée dans le cœur de nombreux Québécois et un Québec indépendant se débrouillerait bien mieux que dans le giron fédéral.

 Aucun autre candidat n’a encore été confirmé aux Îles-de-la-Madeleine en prévision des prochaines élections provinciales.

Avec les informations de Denis Leduc





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X