Arts visuel_bourses_prix_fdcim_2022-v1-e1651502509639

Publié le 10 mai 2022 | par Webmestre

0

Trois artistes et un organisme récipiendaires des bourses et prix du Fonds de développement culturel des Îles

Auteur 1


L’équipe d’Arrimage, Corporation culturelle des Îles-de-la-Madeleine a eu le plaisir de dévoiler les récipiendaires des programmes de bourses et de prix du Fonds de développement culturel des Îles-de-la-Madeleine. Cette année, ce sont trois artistes et un organisme qui se démarquent!

Cette année, nous avons procédé à un événement de dévoilement à la salle de spectacles des Pas Perdus, à Cap-aux-Meules, dans le cadre d’un 5 à 7 en présence des personnes concernées. Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine à l’Assemblée nationale, était sur place pour remettre les deux bourses Recherche-création à titre de partenaire financier du programme. Des membres du conseil d’administration d’Arrimage ont également participé à la remise des prix Mise en valeur du patrimoine vivant et Coup de cœur de la communauté.

 La Bourse Recherche-création, d’une valeur de 5 000 $, vise à soutenir les artistes qui désirent entreprendre un travail artistique de recherche ou de création.

Ces bourses sont rendues possibles grâce à la contribution annuelle de 2 500 $ de Joël Arseneau, député des Îles-de-la-Madeleine à l’Assemblée nationale; cette contribution a été exceptionnellement doublée en 2022 pour atteindre la somme de 5 000 $, ce qui permet la remise de deux bourses plutôt qu’une.

vignette_maxime-chevrier_fdcim2022

Maxime Chevrier, pour son projet La peau sur les eaux

Une Bourse Recherche-création a été attribuée à Maxime Chevrier pour son projet multidisciplinaire La peau sur les eaux, compte raconter, par la mise en commun de techniques de perlage et de poésie, l’histoire d’un phoque « témoin de plusieurs évènements se produisant près des Îles de la Madeleine », tels que « l’extinction du morse et la surpêche de la morue ».

Le jury a choisi ce projet notamment pour l’originalité de la proposition artistique, l’impact évident que sa réalisation aura sur le développement professionnel de l’artiste, ainsi que l’intérêt du propos narratif dans le rapport au territoire et à la quête de soi.

vignette_genevieve-reesor_fdcim2022

Geneviève Reesör, pour son projet AQUA TERTIO

Une Bourse Recherche-création a été attribuée à Geneviève pour son projet d’art public AQUA TERTIO, qui s’inscrit en continuité avec ses deux dernières expositions urbaines, OCTOPUS CORPUS (2020) et APERTO VENTO (2021). Le titre du projet, qui se traduit du latin pour dire « de l’eau pour la troisième fois », « nomme le lien qui unit la trilogie hors les murs et cet élément vital et omniprésent, tant dans [ses] créations que dans le mode vie insulaire et dans le relief de son territoire ».

Le jury a choisi ce projet notamment pour les qualités techniques exceptionnelles de l’artiste, pour la cohérence créative du projet en continuité avec ceux qui l’ont précédé, de même que pour les bénéfices qu’un tel projet d’art public représente pour l’ensemble de la communauté.

Le Prix Mise en valeur du patrimoine vivant, d’une valeur de 1 000 $, vise à récompenser et faire connaître un individu, un collectif ou un organisme à but non-lucratif dont le travail de transmission, par des actions d’interprétation, de médiation ou de diffusion, a contribué à mettre en valeur un ou plusieurs éléments du patrimoine vivant sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine et au cours de la dernière année.

vignette_rtvim_fdcim2022

Le Réseau traditions vivantes des Îles de la Madeleine, à titre d’organisme spécialisé dans la transmission du patrimoine vivant

En 2021, le Réseau s’est illustré par des actions et des projets mettant directement en relation enfants et aîné(e)s, à travers des partenariats significatifs dans la communauté. L’un de ces projets, Les Héritiers, a notamment permis une transmission intergénérationnelle concrète de plusieurs éléments de notre patrimoine insulaire – jeux, danses, chansons, etc. – en plus de susciter des bénéfices humains indéniables dans l’animation de notre vie communautaire.

Le Prix Coup de cœur de la communauté, d’une valeur de 500 $, vise à récompenser un individu ou un collectif pour l’excellence de ses actions de création, d’interprétation, de médiation ou de diffusion dans le domaine des arts et de la culture, sur le territoire des Îles-de-la-Madeleine et au cours de la dernière année.

Ce prix permet aussi de faire participer le public à la sélection finale d’un(e) lauréat(e).

vignette_arthure_fdcim2022

Arthure, à titre d’artiste pluridisciplinaire en arts visuels, métiers d’art et littérature

Le public a désigné Arthure pour l’obtention du Prix Coup de cœur de la communauté!

En 2021, Arthure a notamment lancé deux nouveaux livres, Imagine et Une tasse de thé avec Arthure, en plus d’avoir réédité La noce. Elle a aussi fait rayonner sa créativité sur la péninsule gaspésienne par la réalisation de murales, de portraits et de sculptures pour la rénovation de l’ancienne église de Murdochville. De plus, elle se tient occupée par ses multiples projets pluridisciplinaires en cours, dont la création de ses nains de jardins ainsi que la représentation en personnages des sept péchés capitaux.

Les deux autres finalistes du Prix Coup de cœur de la communauté étaient le collectif Georges à travers le hublot et Julien Livernois.

Arrimage salue toutes les personnes qui ont soumis une candidature dans l’un de ces programmes. Nous remercions particulièrement les membres de jury qui font, à chaque année, un travail extraordinaire pour le développement des artistes d’ici.

Crédits photos, dans l’ordre: Maxime Chevrier, Geneviève Reesör, Charles-Olivier Lévesque, Réseau Traditions vivantes des Îles de la Madeleine

Source : Arrimage, Corporation culturelle des Îles-de-la-Madeleine


À propos de l'auteur

Webmestre




Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X