Actualité Capture d’écran 2022-11-21 à 15.09.29

Publié le 21 novembre 2022 | par Radio-Canada

0

Des maisons des aînés attendues en 2022 ne seront livrées qu’en 2023


Pour en savoir plus

Il faudra attendre 2023 avant de voir de nouvelles maisons des aînés dans l’Est-du-Québec, selon la Société québécoise des infrastructures (SQI), qui est responsable des chantiers.

La Coalition avenir Québec (CAQ) avait promis de livrer au moins 2600 des 3480 places prévues dans les maisons des aînés à l’automne 2022. Sur les six maisons des aînés qui devaient voir le jour dans l’Est-du-Québec d’ici la fin de l’année, seule celle de Rivière-du-Loup est livrée à l’heure actuelle.

En Gaspésie, la maison des aînés de Rivière-au-Renard à Gaspé devrait être prête pour l’hiver 2023. Même scénario du côté du projet de Rimouski, au Bas-Saint-Laurent.

Sur la Côte-Nord, les chantiers de Baie-Comeau et de Havre-Saint-Pierre sont touchés.

À Baie-Comeau, il était initialement prévu de terminer les travaux au début de l’année 2022. Après de nombreux reports, le chantier a finalement débuté en mai dernier. La livraison est maintenant estimée à l’été ou à l’automne 2023.

Du côté de Havre-Saint-Pierre, il est question d’une livraison à l’automne 2023.

Le projet de Cap-aux-Meules, aux Îles-de-la-Madeleine, n’est pas encore en chantier. La livraison est prévue pour l’automne 2024.

Capture d’écran 2022-11-21 à 15.10.10

 Il y a des besoins grandissants et criants en logement, et c’est certain qu’on ne veut pas laisser personne derrière, donc le gouvernement suit le dossier et veut livrer rapidement les places dans les maisons des aînés, maintient la députée de Rimouski et ministre déléguée à la Gaspésie-et-les-Îles et au Bas-Saint-Laurent, Maïté Blanchette Vézina.

Une question d’inflation, selon la SQI

La Société québécoise des infrastructures n’a pas voulu accorder d’entrevue à ce sujet.

Elle soutient par écrit qu’elle attribue généralement les retards au contexte d’inflation actuel qui apporte une hausse de prix  considérable , qui contraint souvent à recommencer les processus d’appels d’offres des contrats.

Les difficultés d’approvisionnements de certains matériaux ou pièces d’équipements et le contexte de surchauffe du marché créent une pression supplémentaire sur la pénurie de main-d’œuvre dans l’industrie de la construction, indique Francis Martel, porte-parole de la SQI, dans un courriel.

La rareté des terrains ainsi que différentes contraintes liées à la qualité des sols ont également eu un impact sur l’échéancier des travaux projetés selon lui.

Peu de surprise

Le député des Îles-de-la-Madeleine, Joël Arseneau, ne se dit pas surpris de la situation.

 Depuis le début, le gouvernement fait fausse route avec l’idée de convertir les places en CHSLD en maison des aînés, déplore le député péquiste. Actuellement, ce sont des services, comme les services à domicile par exemple, et des employés qui sont décemment payés dont on a besoin.

Capture d’écran 2022-11-21 à 15.10.17

M. Arseneau espère que les chantiers en cours seront menés à terme sans d’autres perturbations importantes du calendrier.

Le directeur général de la Fédération de l’âge d’or du Québec (FADOQ) de la région du Bas-Saint-Laurent, Étienne Tremblay, abonde dans le même sens que le député péquiste.

 Nos membres nous disent tout le temps qu’ils veulent vieillir à domicile et je pense que c’est là-dessus que le système de santé et le gouvernement devraient le plus travailler , précise-t-il.

M. Tremblay estime que le gouvernement fait fausse route avec cette solution de maison des aînés, puisque selon lui, déjà 4000 personnes sont en attente d’une place en résidence au Québec.

Son homologue pour la région de la Côte-Nord, Claudine Émond, rappelle que la FADOQ n’a pas été consultée lors de l’élaboration des projets de maisons des aînés.

 C’est un beau projet et c’est une bonne volonté gouvernementale, mais encore faut-il que ces résidences-là s’adaptent au milieu et aux aînés, déplore Mme Émond.

Initialement, le budget total planifié pour ce vaste projet de résidences pour personnes âgées était de 2,8 milliards de dollars.

LA UNE : La construction de la maison des aînés de Rivière-au-Renard à Gaspé est déjà bien entamée. PHOTO : RADIO-CANADA / LUC MANUEL SOARES
PAR Marguerite Morin avec la collaboration de Guillaume Whalen et de Zoé Bellehumeur





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X