Nouvelle CTMA Vacancier (003)

Publié le 22 janvier 2019 | par Chambre de commerce des Îles

0

Réaction à l’annonce du ministre des Transport au sujet du CTMA Vacancier


Remplacement du MS CTMA Vacancier : Une analyse et des consultations qui ont déjà eu lieu

La Chambre de commerce des Îles est surprise de l’annulation du projet en cours visant le remplacement du MS CTMA Vacancier et s’inquiète des risques pour l’économie des Îles que soulève un processus de consultation comme le ministre dit vouloir mettre en place et qui, à sa face même, ne semble que vouloir satisfaire des intérêts concurrents au projet.

La Chambre de commerce des Îles tient à rappeler que ce projet a été autorisé en bonne et due forme par le Gouvernement du Québec en août dernier après de longues années de développement du concept et de négociation des modalités. Les entreprises de l’archipel et les représentants de la population ont d’ailleurs eu l’occasion d’y faire part de leurs besoins et d’affirmer leur satisfaction envers le modèle actuel lors de consultations tenues par une firme spécialisée.

La Chambre de commerce des Îles s’inquiète particulièrement de la possibilité de retirer le volet croisière du projet et de remplacer le MS CTMA Vacancier par un navire n’effectuant que le transport des marchandises. « Les emplois et l’activité économique générée dans les entreprises sont essentiels à la survie et au développement du tissu économique de l’archipel. », d’affirmer Marius Arseneault, président du conseil d’administration de la Chambre de commerce des Îles. « Revenir à la situation d’avant 2002 serait un recul important dans la capacité des Madelinots à prendre en main leur destinée ».

La Chambre de commerce des Îles déplore également les attaques contre les Madelinots et la coopérative qui les sert et participe à son développement depuis bientôt 75 ans. Elle rappelle que la mise en place du service de croisière en 2002 est un projet issu de la volonté des Madelinots et a fait ses preuves depuis cette date. « Le remplacement du MS CTMA Vacancier par un navire moderne permettra d’améliorer et de pérenniser le service, en plus d’offrir l’opportunité d’étaler la saison touristique et, par le fait même, d’améliorer la capacité des entreprises d’être rentables et de prolonger la période d’emplois des travailleurs de l’industrie en mai et octobre. La propriété locale du navire et un contrat à long terme pour son exploitation, longuement défendus par le milieu, assureront la stabilité et les retombées dont le milieu à besoin », d’ajouter Marius Arseneault.

La Chambre de commerce des Îles est déçue qu’un gouvernement qui se dit proche des entreprises agisse de façon aussi cavalière et ne tienne pas compte de la volonté déjà affirmée des entreprises du milieu. Néanmoins, la Chambre de commerce des Îles participera à l’exercice et espère que le Gouvernement du Québec y constatera les efforts que font les Madeliniennes et les Madelinots depuis deux décennies pour prendre leur destinée en main, moderniser leur économie, rapatrier leurs jeunes dans l’archipel et contribuer au développement du Québec.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Chambre de commerce des Îles

La Chambre de commerce des Îles-de-la-Madeleine est un regroupement de près de 225 membres, gens d’affaires des Îles. Elle a pour mission de veiller à la mise en place et au respect de conditions et d’infrastructures propices au développement économique de l’archipel, à la réussite de ses membres, et conséquemment, à la prospérité de la communauté madelinienne.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑