Passion Indépendance

Publié le 9 juillet 2017 | par Dominique Damien

0

Treize mots, treize verbes


Le thème de mon atelier d’écriture de cette semaine : les verbes.

Chaque participant me donnait un numéro de page et nous notions le verbe correspondant. Au total 13 verbes à inclure dans un texte. Voici ces verbes :

S’asseoir  – Étendre – Choir – Acquiescer – Épandre – Souscrire – Abattre – Griffonner – Pâtir – Accroître – Absoudre – Transcrire – Croître.

Voici mon texte ainsi que celui offert gentiment par une participante.

* * *

Que faire ! Me voici avec 13 mots, 13 verbes à mélanger et en sortir une histoire.

Pour commencer, je m’assois confortablement afin de faciliter mon inspiration.

Allez ! Il est temps. Me voici en train de griffonner des signes sur ma page. Je ne dois pas tricher et ressortir un texte déjà transcrit.

arbre à ombre

Soudain, je vois mon voisin sortir de son garage, un outil à la main. Mais c’est une scie ! Il a décidé d’abattre le magnifique bouleau qui me faisait de l’ombre lorsque je m’étendais dans mon jardin ! Je ne suis pas sûre d’acquiescer son geste. Non seulement son action est bruyante, mais en plus je trouve cela dommage.

Je vois cet arbre dans toute sa splendeur commencer à choir et ensuite toucher le sol dans un bruit affreux. Je sens la tristesse croître de plus en plus dans mon cœur. Je regarde le tronc allongé. Que va-t-il en faire ?

Et cela continue. Le voilà qui s’attaque à un deuxième arbre. Je dois arrêter ça. Ma décision est prise. Je vais créer un comité de défense des arbres en santé. Je vais faire le tour de mes voisins, leur demander de souscrire à ma pétition. Au lieu de détruire la nature, reconstruisons-la. Commençons par épandre des graines et faisons en sorte que toute cette nouvelle végétation s’accroît. Bien sûr, je vais rencontrer des partisans de l’abattage qui vont absoudre cette méthode.Plantation

C’est décidé ! Je vais me battre et sortir tous mes arguments et ceux qui seront contre, n’ont pas fini d’en pâtir. Je vais leur montrer de quel bois je me chauffe.

Mais qu’est-ce que je dis là ?

Pour commencer, supprimons cette expression.

Je sens mon cœur battre plus fort, mes mains tremblent. Je me réveille en sursaut, le crayon en main posé sur ma page blanche. Je n’avais encore rien écrit.

Dominique Damien

 

Il était une fois, une personne qui dépendait continuellement des autres. Nous devons accroître la confiance afin qu’elle puisse se bâtir une personnalité indépendante.

Nous devons étendre notre pouvoir de persuasion afin de souscrire notre indépendance et d’abattre notre timidité.

Indépendance

Transcrire notre pensée, nous permet de croître dans notre développement. Pour acquiescer l’expérience, il faut asseoir nos pensées.

À force de griffonner des mots, on finit par faire des phrases.

Il est plus facile d’absoudre quelqu’un que l’on apprécie et laisser choir certaines résolutions.

Marie Marthe

* * *

Je remercie sincèrement tous les participants, dont 3 hommes cette semaine. Malgré la difficulté des verbes pigés, ils se sont tous prêtés au jeu et ont su produire de belles histoires drôles et touchantes. Encore cette semaine, de beaux moments durant cette heure en petit comité. Durant ces 60 minutes, quelques mots ou quelques verbes nous ont unis dans des horizons très différents, mais en même temps très proches. Encore merci à vous toutes et tous.

Un bon exercice pour vous amis lecteurs.

Bonne semaine à toutes et à tous.

 

 


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Dominique Damien

Passionnée d’écriture depuis ma plus tendre enfance, j’ai enfin pu réaliser cette passion. Je me suis laissée inspirer par les paysages et la magie des Îles de la Madeleine. Au fil du temps, je me découvre d’autres passions comme la photo et la découverte de la nature. Elle tient un blog depuis des années intitulé Sous une loupe.



Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑