À propos

Un véritable outil de communication pour l’archipel

Le site www.ilesdelamadeleine.com est le portail Internet le plus visité de la région. Qu’il s’agisse entre autres d’actualité locale (revue de presse), de divertissement ou de service ou son contenu toujours des plus intéressants, ilesdelamadeleine.com permet aux internautes d’ici et d’ailleurs de demeurer à l’affût de tout ce qui touche notre région.

Avec son achalandage de plus de 100 000 visites/mois, c’est un endroit ou l’on bénéficie d’un accès privilégié à un lectorat captif, à des décideurs et acteurs clés du développement économique, aux entreprises et organismes, à la population ainsi qu’a la communauté web élargie intéressée par les Îles et sa culture acadienne.

Bref Historique

Le portail régional ilesdelamadeleine.com a vu le jour en 1996. Issu d’une idée originale des fondateurs de Gemini 3D. La création de celui-ci a été tissée dans l’univers de la toile à l’époque en trouvant sa source au cœur des Îles de la Madeleine et dans le talent et l’ambition de ses concepteurs.

Il fallait une sacrée dose d’ambition à cette époque pour lancer un tel projet. Qui aurait cru alors que cette idée plutôt farfelue allait faire boule de neige et devenir le portail par excellence pour l’instantanéité et la qualité de sa revue de presse au quotidien sur l’archipel madelinot.

D’ailleurs, les premiers mots sur la page initiale de la naissance de ce beau projet paraissent aujourd’hui on ne peut plus prémonitoires : « Dans l’immensité du golfe du Saint-Laurent, une douzaine d’îles, pour une moitié reliée par un cordon de dunes blondes, vous invitent à jeter l’ancre! » Ce besoin d’être vu, connu et reconnu à l’échelle planétaire transpirait déjà dans la présentation de la première page dédiée à d’éventuels visiteurs.

Le succès fut presque immédiat, malgré le jeune âge de l’ère internet. Ce qui aujourd’hui nous paraît venir de la planète des dinosaures a tout juste une trentaine d’années. N’oublions pas qu’il y a 20 ans, les Madelinots tout comme la plus grande partie du monde commençaient à peine à découvrir tout le potentiel que recelaient les réseaux de communications planétaires.


Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑