Actualité cms5343.jpg

Publié le 22 août 2012 | par Webmestre

0

Les priorités électorales des Îles-de-la-Madeleine


 

Joël Arseneau, le maire des Îles-de-la-Madeleine, demande aux candidats aux élections de s’engager à obtenir un statut financier particulier pour l’archipel.Selon lui, le nouveau gouvernement du Québec devrait reconnaître que tout y coûte plus cher, qu’il s’agisse du traitement des eaux usées ou de la construction par exemple.Pour l’asphalte des routes, les Îles doivent débourser deux fois plus d’argent que partout ailleurs au Québec.

Le maire Arseneau soutient que, si le ministère de la Santé construit un établissement aux Îles et qu’il admet au départ que les coûts y seront supérieurs de 40 %, il faudrait que tous les ministères reconnaissent que les projets entraîneront aussi des coûts plus importants qu’ailleurs sur le continent.Pour éviter des retards fréquents dans le traitement des demandes adressées par les fonctionnaires madelinots, le maire propose une solution.

« Ce qu’on demande, c’est une modulation de l’approche du gouvernement par rapport aux Îles, dans l’ensemble de ses ministères. » – Joël Arseneau

Il rappelle que la municipalité a demandé au gouvernement en 2007 une aide financière de 95 % plutôt que 80 % pour l’alimentation en eau potable à Grande Entrée. Cinq ans plus tard, c’est mission accomplie : les 13 millions de dollars ont permis de financer les travaux qui viennent de commencer.« Au cas par cas, essayer des dossiers comme ceux-là pour faire avancer les travaux et le développement, c’est mission quasi-impossible. » – Joël Arseneau

 

 

Pour en savoir plus cliquez ici


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X