Découverte sealion

Publié le 14 novembre 2014 | par Maxi Sciences

0

Inusité : Un plongeur se fait attaquer par un lion de mer en Californie


Un article original de

Auteur 27


Les lions de mer peuvent devenir agressifs lorsque l’on empiète sur leur territoire. Récemment, un plongeur s’est fait attaquer par l’un d’entre eux au large des côtes de la Californie. Une scène effrayante qu’il a pu filmer grâce à sa caméra.

Si certains lions de mer peuvent être très accueillants avec les plongeurs et pêcheurs, d’autres en revanche les perçoivent comme une menace et présentent à leur égard un comportement agressif. Ces cas sont plutôt rares mais n’en reste pas moins effrayants.

Un plongeur américain profitait d’une séance de chasse sous-marine en apnée plutôt paisible au large de la côte de Santa Barbara, en Californie, lorsqu’une colonie de lions de mer s’est approchée de lui. Équipé d’une caméra GoPro, l’homme a pu filmer les mammifères marins s’ébattre de toutes parts. Mais rapidement, un des adultes du groupe s’est fait remarquer.

Visiblement plus curieux que les autres, l’animal s’est approché à plusieurs reprises du nageur. Et son comportement est devenu très vite excessif, aboutissant à une véritable attaque. La vidéo reprise par la caméra du plongeur témoigne de l’agressivité de l’assaillant. A travers la séquence, on peut voir le lion de mer dévoiler ses canines acérées, prêt à se jeter sur le plongeur.

Des animaux territoriaux

Ce dernier ne s’est pourtant pas démonté. Pour effrayer l’animal, le plongeur n’a pas hésité à brandir son harpon. La stratégie a fonctionné puisque l’agresseur a fini par s’éloigner sans blesser le nageur. « Je ne me suis pas fait mal du tout, j’ai juste été un peu secoué après coup », a confié ce dernier au Daily Mail.

Si les cas d’attaques de lions de mer ne sont pas systématiques en Californie, il convient de les prendre au sérieux. Ces animaux peuvent en effet se montrer excessivement territoriaux. C’est pourquoi, la National Oceanic and Atmospheric Administration (NOAA) conseille aux nageurs de conserver une distance d’au moins 50 mètres lorsqu’ils se retrouvent près d’une colonie.

Récemment, des pêcheurs russes avaient déjà été victimes d’un lion de mer capturé par erreur sur leur bateau.





Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X