Actualité PC_160329_ck9pe_lapierre-jean_sn635

Publié le 30 mars 2016 | par Radio-Canada

5

Mort de Jean Lapierre : politiciens régionaux en deuil


Pour en savoir plus

La mort du chroniqueur et ex-ministre fédéral Jean Lapierre bouleverse plusieurs personnalités politiques de l’Est du Québec. M. Lapierre et plusieurs membres de sa famille sont morts accidentellement dans l’écrasement d’un petit avion survenu en matinée, mardi, aux Îles-de-la-Madeleine. 

L’ex-député bloquiste Paul Crête qui l’a connu avant même d’être en politique rappelle que l’homme était avant tout un Madelinot.

« Naturellement, il avait des affinités avec les gens de tout l’Est du Québec », relève Paul Crête. C’est d’ailleurs l’attachement de Jean Lapierre pour sa terre natale qui a le plus marqué Paul Crête.

«Il commençait souvent ses phrases par : « Nous autres, aux Îles-de-la-Madeleine. »» – Paul Crête, ex-député du Bloc québécois

Paul Crête appréciait aussi l’homme pour son sens de l’humour et son professionnalisme.

« Il connaissait le monde politique fédéral et provincial de fond en comble », note-t-il.

L’ex-députée du Bloc québécois, Suzanne Tremblay, a aussi eu l’occasion de croiser le politicien, mais a un faible pour celui qui avait choisi le métier de chroniqueur. Il nous appelait souvent, voulait savoir notre opinion, se souvient-elle.

« C’était un homme très conscient de tout ce qui se passait. Un excellent analyse, bien informé et capable d’être critique même envers des gens de son propre parti. C’était un chroniqueur absolument extraordinaire », poursuit Suzanne Tremblay.


Bref résumé de la vie politique et publique de Jean Lapierre

  • Madelinot d’origine, Jean Lapierre a fait son entrée aux Communes en 1979 en tant que député libéral.
  • Lors de son second mandat, Jean Lapierre se démarque en devenant, à 28 ans, le plus jeune ministre fédéral.
  • Après l’échec des accords du lac Meech, Jean Lapierre quitte le Parti libéral et fonde, avec Lucien Bouchard, le Bloc québécois.
  • Il abandonne la politique active en 1992 pour y revenir en 2004 à la demande de Paul Martin.
  • Il retournera au monde médiatique en 2007.

Pour en savoir plus : Jean Lapierre en neuf moments marquants


Événements tragiques pour tous les Madelinots

Originaire de la Vallée de la Matapédia, René Canuel qui a été député du Bloc québécois de 1993 à 2000 n’a pas eu l’occasion de travailler avec le fondateur de son parti. Mais ses rencontres avec M. Lapierre l’ont marqué.

« Il était très inspirant, observe M. Canuel, on avait le gout de poursuivre son œuvre. »

Paul Crête, Suzanne Tremblay et René Canuel ont tous trois une pensée pour la famille.

« C’est un deuil collectif pour tous les gens des Îles, où tout le monde se connait, et c’en est un aussi pour l’ensemble du Québec », commente Paul Crête.

Pour sa part Suzanne Tremblay a une pensée toute particulière pour la mère de Jean Lapierre, qui enterrait son mari et qui vient de perdre plusieurs de ses enfants ainsi qu’une bru.

Le maire des Îles, Jonathan Lapierre, estime enfin que les Îles-de-la-Madeleine ont perdu un très grand ambassadeur et offre ses sympathies à toute sa famille.

Jean Lapierre se rendait aux Îles pour assister aux funérailles de son père.


À lire aussi : Mort de Jean Lapierre, le politicien devenu chroniqueur respecté de tous

 

Un texte de Joane Bérubé 

Jean Lapierre   PHOTO : FRED CHARTRAND

Comments

comments





5 Responses to Mort de Jean Lapierre : politiciens régionaux en deuil

  1. Patrick Lebreux a dit :

    cette tragédie nous a bouleversé…..on ne connaissait pas Jean, mais on adorait l’écouter dans ces interventions à la télé………..Nous avons aussi travailler dans les cantons de l’est, et on comprends son amour pour cette région. Nos sincères sympathie à la famille Lapierre, et à vous les Madelinots.

  2. Francine Legault a dit :

    Quelle Tristesse! Nous perdons en ce Monsieur Jean un homme d’une grande valeur avec des principes solides et colorés.
    Jamais le Québec ne pourra le remplacer. Il nous faisait comprendre la politique….
    Il ne se gênait pas pour dire sa pensée et celle du petit peuple.

    Nos plus sincères condoléances. Que tous les bons moments passés en sa compagnie vous aident accepter son départ et vous donnent sérénité et courage pour continuer votre route!

  3. julien landry a dit :

    Je ne connaissais pas Jean à Raymond à Conrad autrement que par ses interventions dans les différents médias pour lesquels il travaillait. Mais à l’instar de nombreux madelinots vivant à l’extérieur des îles, je me faisais souvent un grand plaisir à le citer auprès de mes amis(es) et connaissances et c’est souvent que je me suis fais répondre que ce n’était pas parce que Jean Lapierre pensait ainsi que c’était comme ça.
    Mais quoi qu’il en soit, j’aimais son langage coloré à la manière des îles et il accompagnait mon déjeuner à tous les matins sur le 98,5 avec Paul Arcand. Quel vulgarisateur ! À bien y penser, je dirais qu’un seul politicien autre que lui avait ce don de toucher le peuple et c’était René Lévesque, ce qui n’est pas peu dire sur l’homme qu’était devenu Jean à Raymond à Conrad. Combien de fois ne me suis-je pas surpris à penser quel (leader) il aurait été pour amener le Québec à sa maturité politique et à son aspiration la plus légitime. En bon fédéraliste qu’il était et c’est le seul défaut que je lui connaissais, il aura préféré se sauver avant que trop de gens lui torde le bras pour se faire.
    Sûrement le madelinot le plus célèbre et pour cause, c’est une grande partie de la planète qui savait l’apprécier. L’enfant des îles, la fierté de la communauté de Bassin, mais aussi de toute la collectivité de l’archipel, a voulu que Madeleine soit sa dernière destination. De partout les gens témoignent de ton attachement à la famille, de ton humour, de ta bonne humeur, de ta positivité, de ta loyauté et surtout de ta bonté. C’est le souvenir que je garderai de toi. Merci Jean à Raymond à Conrad.

  4. Jean-Jacques Lafortune a dit :

    Une autre preuve que la vie ne tient qu’à un fil. Au-delà de cette tragédie,que Monsieur Lapierre et les victimes reposent en paix..

    Sympathies à la famille et aux proches de ce grand Québécois.

  5. BERTELOOT a dit :

    Triste et pénible circonstances…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑