Actualité rpdi

Publié le 19 décembre 2016 | par Webmestre

0

Révision du projet de résidence pour personnes âgées


Le 18 décembre dernier, le conseil d’administration de Résidence Plaisance des Îles (RPDI) s’est réuni afin de revoir son projet de résidence pour personnes âgées.

Deux décisions ont été prises :

  1. L’approbation projet de plus ou moins 160 unités de logement avec, dans le futur, une option d’expansion importante si les besoins le justifient.
  2. Le choix du site de Villa Plaisance parce que le site de l’église de Saint-André est trop exigu pour une résidence de 160 unités avec option d’expansion.

Dans les prochaines semaines, le conseil d’administration et son équipe de projet se réuniront pour planifier la mise en œuvre de ces décisions sur le site de Villa Plaisance.

Voici les raisons des choix du conseil.

Décision sur le nombre d’unités de logement

Le projet initial du printemps dernier était de 112 unités réparties entre des unités de Ressources intermédiaires (RI) et des unités de Résidence pour personnes âgées (RPA). Au cours de l’automne, nous avons procédé à l’analyse des projections démographiques de la population des Îles et à une étude de marché sur la capacité du milieu madelinot à soutenir un tel projet.

La clientèle des RPA et des RI, c’est la population âgée de plus de 75 ans. Aux Îles, le vieillissement est plus rapide qu’ailleurs au Québec. Voici la projection de la croissance de la population des Îles âgée de 75 ans et plus 1 :

  • 2016 1168 personnes
  • 2026 1871 personnes
  • 2036 2735 personnes

C’est une croissance de 135 % en 20 ans.

Compte tenu de cette croissance rapide de la population de 75 ans et plus, compte tenu de l’offre de 32 unités de RI que le CISSS attend de nous, compte tenu que les besoins en RI grandiront au cours des prochaines années et compte tenu du manque de places disponibles sur le territoire des Îles, tant en RPA qu’en RI, nous avons réalisé que le nombre de 112 unités serait insuffisant à moyen et long terme.

C’est en tenant compte de l’ampleur prévisible des besoins futurs, tant en RPA qu’en RI, que nous avons décidé d’approuver un projet de résidence de plus ou moins 160 unités avec option d’expansion.

Décision sur le site

Nous avons toujours considéré deux sites potentiels : le site de Villa Plaisance et le site de l’église Saint-André de Cap-aux-Meules. Nous avons manifesté notre préférence pour le site de l’église parce qu’il facilitait les liens avec les activités de la communauté. De plus, les personnes âgées interrogées souhaitaient que la résidence soit le plus près possible des services. La distance à parcourir à pied pour avoir accès aux services de la communauté est un facteur important pour des personnes de plus de 75 ans.

Au départ, une résidence de 112 unités pouvait très bien s’intégrer sur le site de l’église Saint-André. Mais lorsque nous avons revu, avec nos chargés de projet, les esquisses préliminaires d’une résidence de plus de 150 unités de logement sur ce site, nous avons réalisé qu’il serait trop exigu pour une résidence de cette ampleur et, qu’en plus, il n’y aurait aucune possibilité d’expansion future.

Voilà ce qui explique notre choix du site de Villa Plaisance qui offre une surface de 42 000 pieds carrés de plus que le site de l’église Saint-André. Ce site permettra non seulement de construire une résidence de plus ou moins 160 unités mais aussi de prévoir, au besoin, une expansion future importante si nécessaire.

Des préoccupations additionnelles

Bien que notre décision soit basée sur l’exiguïté du site de l’église Saint-André par rapport à l’ampleur des besoins futurs, nous n’avons pas été insensibles aux préoccupations manifestées par plusieurs personnes, groupes et organisations. Nous avons réalisé que, peu importe l’ampleur du projet, nous serions confrontés à l’ambiguïté du statut de l’église Saint-André. L’église n’est pas classée patrimoniale par la Municipalité des Îles alors qu’elle l’est par le Conseil du patrimoine religieux du Québec. Ce débat sur le statut patrimonial de l’église risque de provoquer des discussions longues et compliquées entre la Municipalité des Îles et le Ministère de la Culture et des Communications, avec le risque additionnel de délais imprévisibles dans la réalisation de notre projet.

Nous sommes conscients que notre décision de ne pas exercer notre option d’achat du site de l’église Saint-André représente un nouveau défi pour la Fabrique et pour le diocèse de Gaspé. Nous tenons à souligner l’excellente collaboration dont nous avons bénéficié de la part de ces instances et nous exprimons l’espoir que tous ceux qui ont manifesté leurs préoccupations sur l’avenir de l’église sauront trouver des solutions viables et des moyens concrets pour en assurer la pérennité.

Résidence Plaisance des Îles est un organisme à but non lucratif (OBNL) avec un conseil d’administration composé de cinq personnes bénévoles. Notre mission, pour répondre à une partie des besoins actuels et futurs de la population âgée des Îles, est de développer une résidence évolutive pour aînés, en les accompagnant et en leur offrant des services selon leurs besoins. Et nous nous engageons à construire, pour eux, un milieu de vie sécuritaire, confortable et dynamique.

C’est cette mission qui oriente toutes nos décisions.

 

1 Les données démographiques sont celles de l’institut de la statistique du Québec.

 

Source : Le conseil d’administration de Résidence Plaisance des Îles

 


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X