Actualité Screen Shot 2019-02-07 at 10.02.11

Publié le 7 février 2019 | par Radio-Canada

0

Début des opérations pour Total Océan aux Îles-de-la-Madeleine


Pour en savoir plus

C’est un départ pour la transformation du gras de phoques aux Îles-de-la-Madeleine. L’entreprise Total Océan a reçu 1200 carcasses de phoques gris à la suite de l’expédition des chasseurs à l’Île Pictou.

Selon le président de Total Océan, François Gaulin, l’usine est prête et fonctionnelle à 95 %. Cinq employés travaillent à découper le gras des phoques, qui est ensuite mis au congélateur. Pour mener la transformation à terme, il manque cependant un distillateur moléculaire. L’appareil est fait sur mesure pour nous. Il est commandé et comme toute chose faite sur mesure, il est assez cher, une valeur de près d’un million de dollars, explique François Gaulin. En attendant le distillateur moléculaire, qui devrait arriver au cours des prochains mois, l’équipe de Total Océan a perfectionné ses procédés et croit être en mesure d’offrir une huile de qualité supérieure. On n’a aucune perte de qualité par notre processus de congélation et une chose surprenante qu’on a apprise, c’est que peut-être que ça nous aide à faire de l’huile d’une plus grande qualité, soutient le président. L’huile est destinée à des entreprises qui en feront des produits comme des gélules riches en Omega-3 par exemple. Selon François Gaulin, l’industrie pharmaceutique pourrait également s’intéresser à leur huile. Total Océan pourrait facilement transformer jusqu’à 40 000 bêtes. D’autres expéditions de chasse aux phoques gris et au phoque du Groenland sont prévues prochainement.


  Entrevue complète avec François Gaulin


 

LA UNE : Un produit fabriqué par Total Océan Photo : Radio-Canada / Line Danis

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑