Actualité Screen Shot 2019-04-15 at 09.56.47

Publié le 15 avril 2019 | par acadienouvelle

0

L’Acadie aura son superhéros: un justicier aux multiples pouvoirs


Un article original de

Sorti de l’imagination de deux Madelinots, Capitaine Acadie sera le héros d’une nouvelle série de bandes dessinées. Les aventures de ce justicier au costume étoilé feront un début fracassant dans «Attaque à Shédiac», premier tome d’un Comic Book à la sauce acadienne.

Acadie-NouvelleSuperhéros aux multiples pouvoirs, Capitaine Acadie n’a qu’un seul but: défendre l’Atlantique contre toutes menaces! Le premier volet de cette nouvelle série BD l’oppose à un homard mutant gigantesque dans les rues de Shédiac.

L’idée du personnage a germé dans la tête deux passionnés de l’univers de Comics, Dany et Daniel Bouffard, frères jumeaux et collègues au sein de Bedecomics. Cette filiale de l’agence publicitaire Gemini a pied-à-terre à Moncton et aux Îles de la Madeleine.

«On a été élevés à l’époque de Marvel et de DC Comics, on lisait beaucoup ça quand nous étions plus jeunes. Nous avions deux rêves en grandissant, faire de la bande dessinée et créer des films d’animation. Aujourd’hui, on a la chance de pouvoir les réaliser à même les services de notre agence», raconte Dany Bouffard.

Le ton et le visuel de la BD s’adressent à un public assez large, mentionne Dany, qui promet au lecteur «de la science-fiction, de la bagarre mais pas trop de violence».

Loin de l’anti-héros humoristique Acadieman de Dano LeBlanc, Capitaine Acadie ne parle pas chiac et s’exprime dans un français plus «standard». Les premières pages devraient nous en apprendre plus sur ses origines et ses motivations.

Lancement le 15 août

La bande dessinée peut être pré-commandée dès à présent via la plateforme de financement participatif Ulule. L’oeuvre devrait aussi être disponible dans plusieurs librairies, notamment la Librairie acadienne basée sur le campus de l’Université de Moncton.

Son lancement est prévu à Shédiac, le 15 août 2019, au beau milieu du congrès mondial acadien. Les auteurs ont déjà passé les stades de la scénarisation, de la réalisation du storyboard et des planches ainsi que de l’infographie. Il leur reste désormais à coloriser le tout avant de passer à l’impression.

Pour se financer, ils auront recours au placement média à travers le récit. Concrètement, une entreprise ou une personnalité peuvent se retrouver dans l’histoire moyennant une contribution. Ainsi, cet épisode initial est le fruit d’un partenariat avec la Ville de Shédiac.

Si d’autres commanditaires emboîtent le pas, la suite des aventures du justicier pourrait très bien se dérouler dans d’autres régions de l’Acadie.

«C’est un premier tome qui appelle une suite», assure Dany Bouffard.

Et ce n’est pas tout, les frères Bouffard ont déjà pour projet d’adapter Capitaine Acadie en dessins animés par le biais d’une websérie. «Mais il n’y a rien de confirmé jusqu’à présent», précise Dany.

 

Par Simon Delattre

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑