Actualité achille

Publié le 24 mai 2019 | par Webmestre

0

Décès de Achille Hubert


Achille Hubert, s’est éteint hier à l’âge de 81 ans. Il était le fondateur de l’hebdomadaire Le RADAR, il participa à la création d’une radio et d’une télévision communautaires en plus d’être le premier président de la Fondation Paul Hubert et du Centre d’archives régional,. Il fut un modèle pour plusieurs personnes oeuvrant en communication aux Îles de la Madeleine.

Achille Hubert est né le 1er août 1937, à la Pointe-Basse, canton de la municipalité de Havre-aux-Maisons aux Îles-de-la-Madeleine. Il est le fils de Anthime Hubert et Georgiana Boudreau. Fils de pêcheur, il est le sixième enfant d’une famille de quatorze.

Il part à 12 ans, pour aller faire son cours classique à Saint-Louis d’Edmunston au Nouveau-Brunswick, chez son oncle Ephrem Hubert. Il est le premier de sa famille à aller étudier. Par la suite, il fait des études en théologie, sciences sociales et philosophie à Saint-Hyacinthe et à Ottawa. Il est d’ailleurs bachelier ès art. Membre d’une communauté religieuse, sous le nom de Frère Antonin, il reçoit l’onction sacerdotale des mains du cardinal Paul-Émile Léger à l’église conventuelle des Pères dominicains à Montréal le 28 avril 1962. Avant de revenir s’établir aux Îles-de-la-Madeleine, il travaille à Montréal, Sherbrooke et Ottawa. 

Il revient aux Îles-de-la-Madeleine en 1971. Dans le cadre d’un projet du programme investissement local du gouvernement fédéral, il travaille à la mise en place de diverses activités, dont la création d’un journal local. Le 15 avril 1972, c’est la première parution de l’hebdomadaire Le Radar. Propriétaire de l’entreprise ainsi que d’une imprimerie, il en est le principal journaliste depuis sa fondation. Depuis octobre 1980, il confie l’impression du journal à l’extérieur des Îles. Avec la disparition du journal Le Madelinot en 1976, Le Radar est le seul journal francophone des Îles-de-la-Madeleine. Aimant à voyager et lire, en plus d’être pourvu d’une soif d’apprendre, il assiste comme journaliste à la majorité des événements qui marquent l’histoire des Îles-de-la-Madeleine dans tous les secteurs d’activités. 

Source: site http://www.ordre-national.gouv.qc.ca

Source : ordre-national.gouv.qc.ca

En 1985, il remporte le prix des Communications du Québec, secteur de la presse écrite. Il sera membre et président du Conseil populaire des Communications de l’Est-du-Québec pendant quelques années.

Au cours des années, il a aussi été correspondant de plusieurs médias dont Le Soleil, la radio de Radio-Canada, le journal Les Affaires, etc. 

Le 7 juin 2012, il reçoit du gouvernement du Québec, la distinction honorifique de Chevalier de l’Ordre du Québec, en compagnie de 30 autres personnalités québécoises.

LA UNE : © Hugo Miousse

Comments

comments


À propos de l'auteur

Webmestre




Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑