Actualité Screen Shot 2019-06-21 at 07.56.41

Publié le 21 juin 2019 | par Radio-Canada

0

Baleine noire : les humains responsables de la moitié des mortalités


Pour en savoir plus

Plus de la moitié des 70 décès de baleines noires de l’Atlantique Nord recensés au cours des 16 dernières années ont été causés par des filets de pêche ou des collisions avec un bateau, rapporte une nouvelle étude.

Selon un article du Diseases of Aquatic Organisms publié jeudi, les autorités ont pu déterminer les causes de 43 des 70 décès de cette espèce. Des 43 cas répertoriés, 38 résultats d’une action humaine. Les baleines ont été emprisonnées dans un filet de pêche ou ont été percutées par un vaisseau. Les cinq autres cas, tous des baleineaux, sont morts de causes naturelles. Il est essentiel de souligner qu’on aucun décès de baleine noire adulte dans l’Atlantique Nord n’est attribuable à des causes naturelles, souligne Sarah Sharp, vétérinaire au Fonds international pour la protection des animaux et autrice principale de l’article. Cela démontre clairement que ces animaux sont incapables de mener une vie productive bien remplie, car ils meurent prématurément des suites d’activités humaines.

LA UNE : Une baleine noire morte dans le golfe du Saint-Laurent en 2017. Photo: Pêches et Océans Canada

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑