Actualité Screen Shot 2019-11-13 at 17.07.35

Publié le 13 novembre 2019 | par Radio-Canada

0

Formation sur la chasse au phoque


Pour en savoir plus

Le Comité sectoriel de main-d’oeuvre des pêches maritimes offre une formation au cours de laquelle les étudiants peuvent apprendre à chasser le phoque, mais aussi à le dépecer.

Ces ateliers, qui ont lieu à Gesgapegiag, à Gespeg et à Rimouski, sont de plus en plus populaires. La coordonnatrice de la formation, Geneviève Gélinas, explique que cette formation sur mesure permet de chasser le phoque à des fins de subsistance ou, le cas échéant, dans un objectif commercial. Pour elle, il s’agit d’une formation intéressante dans un contexte où la demande est de plus en plus importante. «Le marché de la fourrure que les chasseurs d’expérience sont habitués d’approvisionner, est en baisse. Ce qui est en hausse, c’est le marché de la viande et des peaux lardées pour faire des huiles raffinées riches en oméga 3 et ce marché-là, les chasseurs ne sont pas encore habitués de l’approvisionner. Alors, ça prend des règles de salubrité et d’hygiène qui sont particulièrement sévères.» Les apprentis chasseurs suivent une formation rigoureuse, explique le formateur Réjean Vigneau. «On est beaucoup plus efficaces à pratiquer cette chasse que n’importe quelle chasse sportive ou commerciale.»

LA UNE : Formation sur la chasse au phoque PHOTO : RADIO-CANADA / BRUNO


Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X