Actualité Screen Shot 2020-01-14 at 12.43.21

Publié le 14 janvier 2020 | par Radio-Canada

0

Du sel madelinot au Port de Saguenay


Pour en savoir plus

Chaque hiver, environ 100 000 tonnes de sel sont épandues sur les routes du Saguenay-Lac-Saint-Jean. Ce sel de déglaçage provient essentiellement des Mines Seleine, aux Îles-de-la-Madeleine, et est entreposé au port de Grande-Anse.

Le Port de Saguenay est un des plus importants sites d’entreposage du sel de déglaçage au Québec. Ce sel est pur à 95 % et provient du Chili, de l’Égypte, mais surtout des Mines Seleine, aux îles-de-la-Madeleine. Le ministère des Transports du Québec (MTQ) et la Ville de Saguenay sont les deux principaux acheteurs de sel dans la région. Le MTQ en utilise plus de 50 000 tonnes par année pour entretenir les 2700 kilomètres de routes qui sont sous sa responsabilité. Depuis le début des années 1980, le gouvernement du Québec s’approvisionne exclusivement auprès des Mines Seleine. Et rien n’est laissé au hasard quand vient le temps de se procurer du sel de déglaçage. Une technicienne en travaux publics se déplace de quatre à cinq fois par semaine au port de Grande-Anse pour s’assurer de sa qualité.

LA UNE : Une énorme quantité de sel transite dans les installations du Port de Saguenay. PHOTO : RADIO-CANADA / JEAN-FRANÇOIS COULOMBE





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑

X