La Fondation Madeli‐Aide pour l’éducation amasse près de 70 000 $ malgré l’annulation de ses soupers‐bénéfice au homard

Publicité

Articles similaires

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée inquiètent

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée, à...

Une aide fédérale majeure de 3,6 millions sur 5 ans à la SADC des Îles

La Société d’aide au développement de la collectivité des...

Maëli Cormier : Une étoile montante du volleyball

Maëli Cormier, étudiante-athlète talentueuse en volleyball D1 féminin au...

Les travaux de restauration de La Gaspésienne no 20 s’amorcent

Les travaux de restauration du bateau de pêche historique...

Les débuts chaotiques de la pêche au sébaste

Pêches et Océans a fait connaître son plan de...

Malgré la situation exceptionnelle engendrée par la COVID‐19 qui a obligé la Fondation Madeli‐Aide pour l’éducation à annuler ses traditionnels soupers‐bénéfice au homard annuels, la Fondation affiche tout de même des revenus de près de 70 000 $.

La présidente de la Fondation, Line Cormier, a tenu à remercier les donateurs et les partenaires pour leur générosité dans une vidéo. Elle rassure aussi la communauté à l’effet que, pour la prochaine année, les budgets prévus pour les bourses d’études ainsi que pour le soutien à la réussite et à la persévérance scolaires dans les écoles des Îles pourront être maintenus au niveau habituel.

 
Afin de soutenir la Fondation pendant cette période difficile pour les événements‐bénéfice, trois des commanditaires des soupers au homard soit la Fondation de Claire et Jean‐Pierre Léger, le Groupe Océan et la SAQ, ont déjà versé leur contribution pour un montant total de 33 750$. La Banque Nationale a également assuré à la Fondation sa participation aux soupers de 2021 en tant que coprésident d’honneur.

Plus d’une cinquantaine de fidèles participants aux soupers‐bénéfice, individus et organisations, ont aussi démontré leur appui à la cause de la promotion de l’éducation chez les jeunes Madelinots en donnant le coût de leur billet, ou une partie, pour un montant total de plus de 35 000 $. C’est donc près de 70 000 $ qui pourra être investi dans les deux programmes.

Au cours des dernières années, les soupers‐bénéfice ont permis de générer des bénéfices moyens de l’ordre de 225 000 $. Le budget de cette année affiche donc un manque à gagner d’environ 155 000 $. Il est toujours possible de faire un don sur le site web de la Fondation.

« Toute l’équipe de la Fondation aurait bien aimé retrouver ses fidèles participants en juin sur le CTMA Vacancier pour partager les délicieux homards des Îles dans cette ambiance agréable et festive. Toutefois cette année, il faut s’adapter. Il y a du bon homard des Îles disponible en de nombreux endroits au Québec, alors nous encourageons tout le monde à s’organiser un bon festin à la maison » déclare Line Cormier, présidente de la Fondation.

Source : Fondation Madeli‐Aide pour l’éducation