Subaru veut développer trois nouveaux véhicules électriques avec l’aide de Toyota

Publicité

Articles similaires

Quel VUS d’occasion choisir pour remorquer une roulotte de 3100 livres?

« Je recherche un VUS d’occasion pour remorquer ma roulotte...

Hyundai rappelle les Elantra, Venue et Kona 2024 pour un problème de sécurité

Les véhicules à moteur thermique sont munis de plusieurs...

La Nissan LEAF sera toujours offerte en 2025 dans la même configuration

La Nissan LEAF n’a pas réellement changé depuis l’arrivée...

Toyota et Subaru ont débuté une collaboration il y a plusieurs années, le tout s’est concrétisé notamment par l’arrivée des Subaru BRZ et Toyota 86. Cette alliance a permis aux deux constructeurs d’introduire leurs premiers véhicules électriques, le Subaru Solterra et le Toyota bZ4x, deux véhicules jumeaux qui ont ainsi facilité leur établissement dans le créneau des VUS électriques à batteries. Il semble que cette relation a porté ses fruits puisque Subaru et Toyota comptent poursuivre cette alliance dans le futur.

On sait que Toyota a des moyens financiers beaucoup plus importants que Subaru. Le constructeur détient d’ailleurs une participation de 20 % dans Subaru, il n’est donc pas surprenant de voir l’association se renforcir. Ils ne sont pas les seuls, pratiquement tous les constructeurs s’associent afin de supporter les coûts de développement en matière de véhicules électrifiés.

Réduire le risque

C’est avec cette vision en tête que le PDG de Subaru, Atsushi Osaki, a déclaré aux journalistes que son entreprise s’associerait à Toyota pour produire trois nouveaux véhicules utilitaires électriques au cours des deux prochaines années. Le PDG dit vouloir atténuer les investissements requis et surtout, réduire le temps de développement de ces nouveaux modèles.

« Il est assez difficile de prédire comment les choses évolueront à partir de maintenant avec les véhicules électriques. Il y a un énorme risque de nous aventurer seuls dans ce domaine. Nous avons eu des discussions avec Toyota et nous avons convenu qu’il est préférable de réduire les risques grâce à un développement conjoint », a noté Osaki.

Subaru continuera de miser sur le thermique

L’annonce arrive au moment où les ventes de véhicules électriques ralentissent mondialement et que plusieurs constructeurs automobiles ont annoncé vouloir revoir leur stratégie afin de maintenir une plus grande proportion de véhicules hybrides dans leur gamme. Contrairement à la tendance mondiale, au Québec, l’annonce de la fin des rabais a stimulé les ventes de véhicules électriques.

Pour le moment, le constructeur n’a pas donné de détails sur le type de véhicule qui sera introduit ni sur le lieu de fabrication. On se doute bien qu’il s’agira principalement de VUS.

Le PDG a aussi annoncé vouloir hausser la production de ses modèles hybrides et introduire quelques nouveautés électrifiées. « Bien que nous nous soyons tournés vers les véhicules électriques, nous considérons qu’il est important de vendre des produits à combustion interne en même temps. Ainsi, nous avons déjà prévu d’élargir notre gamme de produits hybrides. »

Du lot, le Forester, qui est assemblé à l’usine Subaru située en Indiana et une nouvelle génération de système hybride pour le Crosstrek.

Plus de détails :

  • Subaru (modèles en vente, essais, vidéos et actualités)
  • Subaru Solterra (prix, évaluation, spécifications, essais et actualités)

POURRAIT VOUS INTÉRESSER
[jwplayer key= »lY7Djcmu »]