Sport photo 2

Publié le 14 janvier 2014 | par Les gérants d'estrade

0

ATTEINDRE la LNH c’est excellent, mais y DEMEURER?


Je ne sais pas si vous avez pris le temps de vous arrêter et de faire le constat sur tous les Québécois dont le rêve a pris fin avec la dernière convention collective qui les a laissé tomber . Que ce soit Martin Biron, évincé comme gardien substitut à New York, ou Mathieu Garon qui n’a pu se trouver une équipe intéressée dans la LNH, et fait une tentative qui n’a pas fonctionné dans la KHL, plusieurs joueurs avec encore de bonnes possibilités ont du mettre fin à leurs rêves.

On ne peut que souligner ici, Simon Gagné qui, après plusieurs commotions cérébrales , n’a pas annoncé encore sa retraite, mais les appels des équipes tardent à venir pour un joueur étoile qui a fait sa marque pendant les meilleures années des Flyers de Philadelphie. Il y a eu aussi Éric Bélanger, qui croyait être en mesure de participer à l’éclosion des jeunes talentueux Oilers d’Edmonton mais, lui aussi, sans contrat, a du s’exiler dans la KHL mais après quelques mois, renonçait aussi à son nouvel environnement. Plus près de nous, deux joueurs ayant évolué avec le CH, soit Mathieu Darche qui n’a pu trouvé preneur après que le CH ne lui ait pas offert de contrat ainsi que Guillaume Latendresse qui, à un certain moment donné, était considéré comme le futur du Canadien. Il n’acceptait pas son temps de glace que le CH lui offrait, a été échangé au Wild du Minnesota et après quelques blessures, a obtenu un contrat avec les Sénateurs d’Ottawa qui n’a duré qu’une année pour ensuite, tenter lui aussi sa chance en Europe, mais sans succès. Il est présentement sans emploi et n’a que 26 ans.

photo 1

Deux autres Québécois dans la même situation, un peu plus chanceux, ont signé de nouveaux contrats avec de nouvelles équipes mais les résultats tardent à venir et selon moi, si c’était à refaire, seraient aussi sans emploi; Pierre Marc Bouchard dont les Islanders lui ont accordé un contrat et présentement, joue dans l’équipe filiale de la ligue Américaine soit les Sound Tigers de Bridgeport.

wild-nhl
L’autre joueur est Daniel Brière dont le CH lui a consenti un contrat de deux ans pour 8 millions, basé sur des résultats passés et si ça continue, nous indique qu’il est un joueur fini, il n’apporte présentement aucune contribution à l’équipe.

Avec le plafond salarial que les équipes doivent respecter, souvent 60 à 65% sont attribués pour environ 10 joueurs les plus talentueux de l’équipe, rien n’est assuré pour les joueurs plus âgés, moins talentueux ou avec historique de blessures. Malgré que les salaires d’aujourd’hui sont beaucoup plus élevés, les carrières peuvent être courtes d’ou notre devoir d’être plus ouverts aux demandes souvent exagérées pour des contrats qui peuvent être leur dernier. Qu’en pensez-vous?


Note : Les blogueurs sont responsables du contenu et des éléments qu’ils intègrent dans leur blogue sur ilesdelamadeleine.com.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Les gérants d'estrade

Les gérants d’estrade sont Benoit Cormier et Gilles Boudreau. Ils traitent de sports et loisirs aux Îles de la Madeleine et ailleurs.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑