Actualité cms5413.jpg

Publié le 13 juillet 2012 | par Webmestre

0

100 000 $ pour l’Écomusée des pêches sur La Pointe de Grande-Entrée


Le projet constitue en quelque sorte le projet phare de la revitalisation du secteur de La Pointe de Grande-Entrée. Le projet s’inscrit dans la stratégie du créneau récréotouristique ACCORD et a été considéré comme un attrait potentiel dans le cadre de la stratégie de développement des croisières internationales qui reconnaît les Îles-de-la-Madeleine comme l’une des escales du Saint-Laurent. La mission de cet écomusée vise la mise en valeur de la vie des pêcheurs, des métiers de la mer et de la protection de la ressource, d’une façon vivante, actuelle et participative.Il n’existe pas, à ce jour, de tel écomusée ailleurs au pays. Le site de la Pointe de Grande-Entrée est un important port de pêche au homard (125 bateaux des 300 qui composent la flotte de homardiers des Îles) et ses cales accueillent également crabiers et pétoncliers, notamment. Le concept d’interprétation interactive du musée vise à établir une sorte de continuité naturelle des activités se déroulant sur place plutôt qu’une entité fermée et indépendante. La mise en œuvre du projet qui se chiffre à quelque 11 M$ s’étalera sur les années 2012 et 2013.Grâce au Fonds de développement régional de la Conférence régionale des élus Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine (CRÉGÎM), ce projet porteur recevra du financement. Ce fonds propose de l’aide financière pour soutenir divers types de projets structurants en lien avec les priorités de la Conférence et les principes de développement durable.

 

 

Source : CRÉGÎM


À propos de l'auteur

Webmestre




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑

X