Santé Wallpapers-diq

Publié le 26 décembre 2013 | par Céline Lafrance

2

Écrire sur la santé… Puis limiter la prise de poids dans le temps des Fêtes!


Quand l’équipe de Gemini m’a contactée pour écrire sur la santé, ça m’a intriguée, allumée, puis… inquiétée. La santé! Un sujet vaste et si important. Saurais-je trouver les mots? Puis, je me suis dit : « Bon, allons-y! Je plonge et on verra bien. » Comme je me suis dit déjà que l’écriture est un peu une « médecine douce » pour moi, pourquoi pas? Oui, oui. Pensez-y! Je ne parle pas de la médecine pour guérir le corps ou les graves problèmes, pour cela je fais confiance aux médecins et aux autres professionnels de la santé. Je parle de « médecine douce » qui aide à soulager des peines ou simplement pour nous rappeler de belles choses. Souvenez-vous ces peines de cœur que vous avez couchées sur papier, ces amitiés que vous avez décrites pour les rendre encore plus belles, ces mots de tendresse notés sur une carte ou une feuille de papier pour votre mère, votre père ou un autre membre de votre famille. Avouez que, chaque fois, cela vous faisait du bien. Personnellement, j’ai le souvenir de grosses peines d’amour à la sortie de l’adolescence. Je prenais un papier et un crayon puis j’écrivais ce que je ressentais et, presque chaque fois, je terminais le texte en souriant. Pour moi, ça marche. L’écriture est bonne pour ma santé, mais saurai-je trouver des sujets pour la vôtre? En tout cas, je vais essayer. Merci d’être conciliant!

Commençons par ce joyeux temps des Fêtes où nous nous retrouvons entre amis et faisons quelques abus alimentaires, pour notre plus grand plaisir et sans trop de culpabilité. Je suis tombée sur un article fort intéressant sur le sujet et écrit par la diététiste-nutritionniste, Hélène Baribeau, sur le site passeportsante.net. Elle nous donne des conseils pour limiter la prise de poids pendant cette période si savoureuse. On le dit souvent, il faut manger moins et bouger plus. Comme le mentionne madame Baribeau, « Ce qu’il faut viser ce n’est pas tant d’éviter les plats gras ou sucrés et l’alcool, mais de limiter les quantités de tous ces plats et boissons, tout en bougeant plus durant cette période effervescente. » Alors, goûtez à ce qui vous fait envie, mais en petites portions, puis bougez. N’oubliez pas aussi de manger des fruits et des légumes et buvez beaucoup d’eau. Pourquoi ne pas boire de l’eau entre deux services à la place de la bière et du vin? Et, n’arrivez pas affamé à un bon repas des Fêtes. Pensez à prendre une petite collation une trentaine de minutes avant de passer à table. Ce peut être des raisins ou des amandes ou un grand verre de lait. Cela vous aidera à diminuer vos portions.

Madame Baribeau suggère de privilégier : salades, crudités, patates, soupes, salades de fruits, dinde, fèves au lard (sans absorber le lard), jambon, saumon fumé, sushis, rouleaux de printemps, aspic, olives, légumes marinés.

Les aliments qu’elles suggèrent de manger de façon modérée : Ragoût, pâtés, tourtières, mini-quiches, feuilletés, tartes, bûches, sucre à la crème, chocolat, croustilles, trempettes, boissons alcoolisées, punch, boissons sucrées gazeuses.

Finalement, elle nous dit qu’il n’y a aucun aliment à éviter. Il suffit de se rappeler que « la modération a bien meilleur goût, surtout si associée à l’exercice physique. »

Alors, pendant ce temps de réjouissances, de retrouvailles et de victuailles, profitez-en et profitez de tout, mais en dégustateurs avisés!

(Crédit-photo: wallpapers-diq.com)

Comments

comments

Tags: , ,


À propos de l'auteur

Céline Lafrance



2 Responses to Écrire sur la santé… Puis limiter la prise de poids dans le temps des Fêtes!

  1. Lorraine Gaudet a dit :

    Ajouter de bonnes choses à notre menu. Les mauvaises vont s’éliminer automatiquement.

  2. Sylvain Lafrance a dit :

    OK ! Promis ! J’essaie de limiter les quantités….. !!!!! Excellent début de blogue !!!!!

Répondre à Lorraine Gaudet Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Retour vers le haut ↑