Tourisme : début de saison remarquable aux Îles-de-la-Madeleine

Publicité

Articles similaires

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée inquiètent

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée, à...

Une aide fédérale majeure de 3,6 millions sur 5 ans à la SADC des Îles

La Société d’aide au développement de la collectivité des...

Maëli Cormier : Une étoile montante du volleyball

Maëli Cormier, étudiante-athlète talentueuse en volleyball D1 féminin au...

Les travaux de restauration de La Gaspésienne no 20 s’amorcent

Les travaux de restauration du bateau de pêche historique...

Les débuts chaotiques de la pêche au sébaste

Pêches et Océans a fait connaître son plan de...

Les Îles-de-la-Madeleine connaissent un excellent début de saison touristique. Les réservations sur le traversier sont en hausse de 5,8 % tandis que celles des croisières de la CTMA sont en hausse de plus de 6,8 %

Guide touristique depuis une vingtaine d’années, le président de Tourisme Îles-de-la-Madeleine, Damien Déraspe, rapporte que la CTMA a déjà comptabilisé 14 traversées de plus entre Souris et Cap-aux-Meules cette saison comparativement aux mêmes dates l’an dernier.

En août, le transporteur affiche complet. « Et il n’y a plus de possibilités d’ajouter de traversées », ajoute M. Déraspe. Et septembre s’annonce encore meilleur que juin. « C’est une tendance depuis les dernières années d’avoir un fort achalandage en septembre. On a beaucoup de bateaux de croisières », commente M. Déraspe.

Damien Déraspe croit que le taux de change et l’accès plus facile à l’archipel grâce aux croisières du navire Le Vacancier de la CTMA expliquent en partie cette hausse de l’achalandage touristique.

Le traversier CTMA, aux Îles-de-la-Madeleine
PHOTO : RADIO-CANADA / LISA-MARIE BÉLANGER

Le guide ajoute la couverture médiatique qui a suivi l’écrasement de l’avion qui a coûté la vie à sept personnes dont l’ex-politicien et commentateur politique Jean Lapierre et quatre de ses proches, a sans doute aidé.

« J’ai eu des clients qui sont venus parce qu’ils ont entendu ça en boucle au début d’avril. Ils connaissaient les Îles, mais cela les a peut-être incités à venir », estime le président de Tourisme Îles-de-la-Madeleine. M. Déraspe ajoute que plusieurs touristes demandent de voir le site où l’accident mortel s’est produit durant les tours guidés en autobus.

Damien Déraspe observe par ailleurs que beaucoup d’Ontariens sont venus visiter les Îles depuis le début de la saison, mais la grande majorité des touristes sont des Québécois de la région montréalaise.