2024 s’annonce comme une année record pour les croisières aux Îles de la Madeleine

Publicité

Articles similaires

Démission du conseiller de Grande-Entrée Gaétan Richard

Le conseiller municipal de Grande-Entrée Gaétan Richard quitte ses...

Le homard américain ne migre pas vers le Canada

Les fortes quantités de homard enregistrées depuis quelques années...

Une seconde soirée mouvementée autour de la Passe Archipel

Bien qu’elle fût omniprésente, la question de la Passe...

Des touristes pensent payer volontairement la Passe Archipel

Les personnes qui visitent les Îles-de-la-Madeleine cette année ne...

Escale Îles de la Madeleine promet une saison exceptionnelle, avec la visite prévue de trente-neuf navires internationaux au cours des prochains mois, confirmant ainsi la popularité croissante de notre région auprès des croisiéristes.

La quinzième saison débutera ce vendredi 12 avril avec le retour du Viking Polaris dans la baie de Plaisance. Au total, quinze compagnies de croisières différentes ont choisi de faire escale chez nous en 2024, dont certaines viendront nous voir pendant la période estivale.

Cette année, nous aurons le plaisir d’accueillir huit nouveaux navires pour la première fois. La compagnie Ponant renforce son partenariat avec les Îles de la Madeleine en ajoutant les escales des navires Champlain et Lyrial, ce dernier passant même une nuitée chez nous en septembre prochain. Deux nouveaux navires de la compagnie Holland America, Le Volendam et le Zuiderdam, jetteront également l’ancre à notre port. De plus, Silversea nous présentera enfin le Silver Shadow, initialement prévu pour la saison 2023. La compagnie britannique Saga fera également sa toute première visite avec le Spirit of Adventure, tandis que l’Exploris One et le World Explorer complètent la liste des nouveaux venus.

Une autre bonne nouvelle pour la région est la confirmation de la possibilité de dédouaner les cinq navires de croisières en provenance de Saint-Pierre-et-Miquelon, grâce à un travail de collaboration avec l’Agence des Services frontaliers du Canada. Cette décision renforce notre position géographique stratégique à l’entrée du Saint-Laurent.

LA UNE : Facebook / Escale Îles de la Madeleine
Source : Escale Îles de la Madeleine