Quel VUS hybride rechargeable Dodge, Ford ou Jeep choisir?

Publicité

Articles similaires

Quel VUS d’occasion choisir pour remorquer une roulotte de 3100 livres?

« Je recherche un VUS d’occasion pour remorquer ma roulotte...

Hyundai rappelle les Elantra, Venue et Kona 2024 pour un problème de sécurité

Les véhicules à moteur thermique sont munis de plusieurs...

La Nissan LEAF sera toujours offerte en 2025 dans la même configuration

La Nissan LEAF n’a pas réellement changé depuis l’arrivée...

« L’entreprise pour laquelle je travaille cherche à acquérir un VUS hybride rechargeable. Nous avons ciblé les concessionnaires locaux, Ford et Stellantis, pour notre achat. Les véhicules ciblés sont le Dodge Hornet PHEV, le Ford Escape PHEV, le Jeep Grand Cherokee 4xe et le Jeep Wrangler 4xe. Prenez note que le véhicule servira à atteindre des lieux parfois peu carrossables, principalement au printemps, lieux qui sont parfois éloignés du bureau. » — Jocelyne

Réponse

Bonjour Jocelyne,

J’imagine que vous êtes au courant, mais tous les véhicules que vous convoitez sont des hybrides rechargeables. Ceci signifie qu’il faut une borne de recharge pour les recharger quand ils sont arrêtés, soit la nuit ou hors des heures de travail. C’est une composante essentielle, puisque s’ils ne sont pas rechargés pour bénéficier d’une autonomie électrique de 35 à 60 kilomètres (selon le modèle), ils n’ont aucun avantage par rapport à d’autres modèles qui seraient uniquement hybrides (pas branchables) ou à moteur conventionnel.

C’est pourquoi je vais mettre l’accent sur l’utilisation qui sera faite du véhicule, parce que c’est ce qui dicte si un hybride rechargeable est logique ou pas. Avec un hybride rechargeable, plus on roule en mode électrique, plus le véhicule est « rentabilisé ». À l’inverse, plus on roule en mode essence, moins ils sont logiques.

Jeep

Les deux véhicules Jeep, le Grand Cherokee 4xe et le Wrangler 4xe, utilisent tous les deux la même mécanique. C’est le même moteur, la même batterie. Technologie assez complexe, avec un moteur turbo et un moteur électrique dans la transmission.

Le Grand Cherokee promet 42 kilomètres d’autonomie électrique, alors que le Wrangler en promet 35. Après l’épuisement de l’autonome électrique, ils consomment 10 à 15 litres/100 km. Il y a donc peu d’avantages s’ils ne sont pas branchés régulièrement.

De plus, il est difficile de maximiser le rendement électrique de ces véhicules, parce que le moteur à essence démarre souvent. En hiver, il sera toujours en fonction ou presque pour fournir de la chaleur, et en été il démarra souvent aussi, pour toute sorte de raisons, dont une autonomie électrique plutôt faible. C’est donc difficile de justifier, je trouve, l’achat de cette mécanique compte tenu de son rendement mitigé, particulièrement dans le cadre d’une utilisation à longue distance. C’est sans compter la fiabilité plutôt hasardeuse de ces mécaniques, et la difficulté de les réparer s’il arrive un bris.

Dodge

Pour le Dodge Hornet PHEV, l’autonomie électrique est intéressante, avec environ 50 km. L’économie de carburant aussi, une fois le moteur à essence démarré. Il faut savoir que, en mode électrique, le véhicule est à propulsion, et doit être en mode essence pour être à 4 roues motrices. De plus, en hiver, le moteur à essence démarrera souvent, mais la consommation sera raisonnable, à 6-7 litres/100 km. Pour ce qui est de la fiabilité, c’est inconnu, compte tenu de la nouveauté du modèle, c’est principalement ce qui me fait hésiter avec ce modèle.

Ford

Finalement, le Ford Escape PHEV est certainement celui qui offrira la meilleure fiabilité. Sa mécanique est connue depuis longtemps, son autonomie électrique est bonne, à 60 kilomètres, et sa consommation d’essence est faible (environ 6 litres/100 km) une fois la batterie épuisée. Cependant, il est uniquement à traction, ce qui pourrait poser un problème dans les chemins plus difficiles dont vous faites mention.

Verdict

Le Jeep Grand Cherokee 4xe est sans doute le véhicule le mieux adapté. Meilleure capacité de franchissement (routes difficiles) et, possibilité d’être en mode électrique et 4 roues motrices et sans doute une bonne robustesse. Le confort, l’autonomie électrique, la consommation de carburant et la facilité d’utilisation sont meilleurs que ceux du Jeep Wrangler 4xe, qui me semble trop extrême pour l’utilisation que vous voulez en faire. Cependant, je ne peux me résoudre à recommander ce véhicule, dont la mécanique complexe réservera sans doute des surprises à long terme, tout comme le Dodge Hornet.

Compte tenu de tout ça, malgré l’absence d’un rouage intégral, je favoriserais le Ford Escape PHEV parmi les véhicules mentionnés. Meilleure fiabilité, bonne économie de carburant, meilleure autonomie électrique que tous les autres.

Suggestions

Comme c’est un véhicule qui, de ce que je comprends, est appelé à faire des distances qui vont épuiser constamment l’autonomie électrique et rouler la plupart du temps en mode essence, pourquoi s’empêtrer de la technologie hybride rechargeable? Je dois soulever que pour l’utilisation que vous allez en faire, ça ne me semble pas être le choix idéal, principalement dans le cas de modèles Jeep dont l’autonomie électrique est limitée et la consommation d’essence plutôt élevée.

En ce sens, je me permets deux suggestions de modèles éprouvés qui, je pense, pourraient répondre à vos besoins, mais qui sortent des modèles suggérés, tout en respectant toujours le critère de l’achat local.

Le Ford Escape hybride (non PHEV) serait une bonne option. Consommation de 5,5 à 6,0 litres/100 km, rouage intégral (donc plus facile d’aller n’importe où), bonne fiabilité et facilité de réparation parce que la mécanique est connue.

L’autre option que je vois est peut-être plus difficile à imaginer, mais demande considération : le Ford F-150 Lightning. Ce camion est entièrement électrique. Si la distance parcourue par le véhicule est inférieure à 200 kilomètres tous les jours, vous n’aurez pas de problème à les faire été comme hiver. Une version Pro ou XLT à petite batterie (380 km d’autonomie homologuée), ou encore Pro ou XLT à batterie de grande capacité (515 km d’autonomie) ferait bien l’affaire. Les coûts d’utilisation sont nettement moindres que ceux d’un véhicule avec un moteur à essence, et il est à 4 roues motrices. Sa fiabilité est bonne, aussi.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER
[jwplayer key= »fhz4Ypkd »]