Démission du conseiller de Grande-Entrée Gaétan Richard

Publicité

Articles similaires

Le conseiller municipal de Grande-Entrée Gaétan Richard quitte ses fonctions. Élu en 2013, il a notamment été maire par intérim après la démission en 2022 de l’ex-maire des Îles-de-la-Madeleine, Jonathan Lapierre.

Cette démission s’ajoute à celle de la conseillère de L’Île-du-Havre-Aubert, Linda Lebel, survenue au début avril. Deux postes seront donc à pourvoir lors d’élections partielles.

L’annonce de la démission de M. Richard a été faite jeudi soir par le maire Antonin Valiquette, à la fin d’une longue réunion d’information de trois heures et demie sur la Passe Archipel.

Le principal intéressé confirme la nouvelle. M. Richard explique que plusieurs facteurs, dont son travail, sa santé et sa famille, l’ont amené à prendre cette décision.

Sans surprise, il admet que l’atmosphère qui régnait aux Îles n’a pas aidé. C’était malsain. Je ne suis pas là pour blâmer personne, tout le monde a droit à son opinion, mais c’était rendu difficile.

Pour le conseiller élu depuis près de 11 ans, la contestation fait partie de la job, mais la tension des derniers mois a eu raison de son implication.

J’ai toujours été enthousiaste de rencontrer les gens. [Mais] je ne me sentais plus capable dans ce climat.

Une citation deG aétan Richard, ex-conseiller municipal

Il aimerait que sa place soit occupée par quelqu’un de la relève et que pour la suite, les échanges se fassent dans le respect.

Des échanges plus respectueux

Même s’il admet que le projet de Passe Archipel devra être amélioré, Gaétan Richard souligne que l’objectif de trouver de nouvelles sources de financement pour faire face aux défis de l’insularité demeure. Si les revenus ne viennent pas des redevances, c’est la taxation municipale.

L’ex-conseiller rappelle que les dernières augmentations ont fait mal aux commerçants des Îles et que la Municipalité cherche à éviter de nouvelles hausses de taxes.

Sur les ondes de Radio-Canada, vendredi matin, le maire Antonin Valiquette s’est dit peiné du départ de M. Richard. Ça m’attriste énormément qu’un gars comme Gaétan Richard ou que les autres membres du conseil, autour de la table, aient à subir ça, a commenté le maire avec émotion.

Ancien journaliste, le maire Valiquette, qui est en poste depuis à peine un an, a ajouté que c’était le travail de personnes comme M. Richard qui l’a poussé à faire le saut en politique.

Voir que ça finit comme ça pour un gars comme Gaétan Richard qui a tellement donné, qui était investi pour le bien de sa communauté…

Une citation de Antonin Valiquette, maire des Îles-de-la-Madeleine

Plus de 200 personnes se sont présentées à la séance du conseil où le ton des commentaires et des questions du public a souvent été hostile. Plusieurs voix, lors de cette rencontre, ont demandé la démission de l’ensemble du conseil.

Des gens assis de dos dans une salle du conseil.

La salle du conseil municipal des Îles-de-la-Madeleine était pleine à craquer mardi soir. PHOTO : COURTOISIE

Le maire n’a pas voulu s’avancer sur la possibilité d’autres démissions au sein du conseil. Ça appartient aux autres membres du conseil.

Il rappelle toutefois qu’un nombre trop élevé de démissions pourrait mettre en péril le fonctionnement de la Municipalité. C’est loin d’être souhaitable, observe M. Valiquette. Je ne vois aucune raison de demander la démission des membres du conseil. Le maire ajoute que de nouvelles élections générales municipales sont prévues dans un an et quelques mois. Les gens, dit-il, auront alors le choix de changer d’élus.

Malgré cette semaine difficile, Antonin Valiquette souligne que la rencontre de jeudi en a été une d’échanges. Ça se termine sur une bonne note. […] Ça a provoqué quelque chose dans la population, un mouvement vers un dialogue.

Le maire ajoute que ces rencontres ont aussi permis de constater que le travail d’information et de consultation devait se poursuivre.

LA UNE : Conseiller de Grande-Entrée, Gaétan Richard, a assuré l’intérim à la mairie lors du départ de Jonathan Lapierre. (Photo d’archives) PHOTO : RADIO-CANADA / ISABELLE LAROSE

PAR