Des sculptures à partir de cordages récupérés aux Îles-de-la-Madeleine

Publicité

Articles similaires

Le centre d’artistes AdMare accueille depuis le 26 mai dernier l’artiste visuelle montréalaise Sandra Smirle.

Dans le cadre de sa résidence-exposition WROUGHT__décroché, elle s’intéresse aux cordages récupérés d’engins fantômes perdus en mer récupérés sur les plages de l’archipel ou dans les fonds marins qu’elle transforme en sculptures. Les œuvres seront exposées du 17 juin au 16 septembre à l’espace Colis suspect.

 

LA UNE : L’artiste Sandra Smirle, dans le cadre de sa résidence-exposition « WROUGHT__décroché » aux Îles-de-la-Madeleine.PHOTO : Alphiya Joncas