Réjean Vigneau plaide non coupable à des accusations de chasse illégale de phoque

Publicité

Articles similaires

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée inquiètent

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée, à...

Une aide fédérale majeure de 3,6 millions sur 5 ans à la SADC des Îles

La Société d’aide au développement de la collectivité des...

Maëli Cormier : Une étoile montante du volleyball

Maëli Cormier, étudiante-athlète talentueuse en volleyball D1 féminin au...

Les travaux de restauration de La Gaspésienne no 20 s’amorcent

Les travaux de restauration du bateau de pêche historique...

Les débuts chaotiques de la pêche au sébaste

Pêches et Océans a fait connaître son plan de...

Selon un article publié sur CIEU FM, Réjean Vigneau a plaidé non coupable à des accusations de chasse en dehors de sa zone autorisée et pendant une période de fermeture. Les accusations, déposées par Pêches et Océans Canada, concernent une chasse au phoque gris dans la zone 19 de la baie des Chaleurs le 9 novembre 2022.

La cause, entendue au palais de justice de New Carlisle, a été reportée au 28 août pour permettre à la défense de prendre connaissance du dossier. Réjean Vigneau, représenté par son avocate Myralie Roussin, était absent de l’audience. Le ministère public est représenté par Me William Assels.

Les faits allégués se sont produits lors du tournage du documentaire « Du phoque au menu« , diffusé en novembre dernier sur les ondes de Radio-Canada, où Vigneau apparaît aux côtés de Jeremy Jerome, un Mi’gmaw de Gesgapegiag. Le documentaire montre les deux hommes en pleine chasse, en préparation pour une formation de dépeçage.

 

LA UNE : ©SEADNA


 

Sur le même sujet : Un Madelinot accusé de chasse illégale à la suite d’un documentaire