Deux traversiers à nouveau en service entre l’Île-du-Prince-Édouard et la Nouvelle-Écosse

Publicité

Articles similaires

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée inquiètent

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée, à...

Une aide fédérale majeure de 3,6 millions sur 5 ans à la SADC des Îles

La Société d’aide au développement de la collectivité des...

Maëli Cormier : Une étoile montante du volleyball

Maëli Cormier, étudiante-athlète talentueuse en volleyball D1 féminin au...

Les travaux de restauration de La Gaspésienne no 20 s’amorcent

Les travaux de restauration du bateau de pêche historique...

Les débuts chaotiques de la pêche au sébaste

Pêches et Océans a fait connaître son plan de...

Les voyageurs qui souhaitent prendre le traversier pour franchir le détroit de Northumberland entre Wood Islands à l’Île-du-Prince-Édouard et Caribou en Nouvelle-Écosse ont à nouveau le choix entre deux navires.

Le traversier Saaremaa 1 est entré en service la semaine dernière tandis que l’autre, le Confederation, subissait des travaux d’entretien.

Le transporteur Northumberland Ferries utilise le Saaremaa 1 en attendant l’arrivée de son nouveau traversier, le Fanafjord, plus tard cette année.

L’horaire estival

L’horaire comprend maintenant huit départs par jour de chaque côté du détroit, et ce, jusqu’au 14 octobre. Le premier départ a lieu à 7 h et le huitième à 18 h 30, sept jours par semaine.

La traversée dure environ 75 minutes. Le coût s’élève à 86 $ dans le cas d’un véhicule de tourisme ordinaire.

LA UNE : Les traversiers Saaremaa I (à l’avant) et Confederation (à l’arrière) au terminal de Caribou, en Nouvelle-Écosse. (Photo d’archives) PHOTO : CBC / PATRICK MORRELL