Papier sculpté et horizon de couleur pastel

Publicité

Articles similaires

Les photographies nocturnes de Mikko Lagerstedt

Le photographe Mikko Lagerstedt a récemment publié une série...

Des photographes montrent en images l’importance de l’eau

Le concours WildArt Photographer of the Year est un concours créé...

Les créatures du fond des océans par Alexander Semenov

Le biologiste et photographe sous-marin Alexander Semenov combine ses...

National Geographic : Les 10 plus belles photographies de voyages

Comme tous les ans, National Geographic récompense les plus...

Photos détaillées étonnantes de méduses «Man-of-War»

La méduse portugaise baptisée Man-of-War est connue pour être...

Maija Savolainen considère la photographie comme une synthèse entre le temps et la lumière, et cherche constamment à composer, recomposer et décomposer ces deux sujets pour en faire des illusions. Son travail se concentre essentiellement sur une exploration de la perception et de la lumière. 

A travers sa série Paperworks, elle étudie les couleurs de la lumière du soleil et la manière photographique de les contempler. Sur chaque photo de mer, elle place une feuille de papier fine, blanche et translucide, ce qui crée l’illusion d’une ligne d’horizon pastel avec la lumière du soleil, quand on observe la photo de loin. Elle s’amuse à mêler les deux mots « sea/see » (l’horizon de la mer de loin / ce qu’on voit vraiment en se rapprochant) qui se ressemblent par leur phonétique.

À découvrir!

paperworks-4-900x660

UNTITLED (BURNT MAGENTA), 2012.

paperworks-8-900x662

KÖKAR (AIRY MORNING), 2013.

paperworks-7-900x662

HIETANIEMI (WINTER´S DAY), 2013.

paperworks-2-900x660

UNTITLED (BLACK LIGHT), 2012.

paperworks-9-900x662

KÖKAR (STORMY WHITE), 2013.

paperworks-10-900x660

UNTITLED (VIOLET), 2012.

paperworks-3-900x661

LAPINLAHDENKATU (STEEL), 2012.

paperworks-1-900x662

KÖKAR (TWILIGHT TANGERINE), 2013.

Source : maijasavolainen.com