Archives dingwell

Publié le 6 avril 2019 | par Webmestre

0

Éphémérides : William Dingwell renouvelle le bail de l’Île Brion

Auteur 1


06/04/1899 William Dingwell renouvelle le bail de l’Île Brion sauf les lots 12 et 15 déjà vendus.

La famille Dingwell joua un rôle important dans l’installation permanente. Principaux propriétaires terriens, ils louaient des parcelles de terre aux autres habitants. William Dingwell (1854-1907) et les siens possédaient le magasin général et avaient su développer l’agriculture, ce qui leur permettait de commercer avec des pêcheurs et des navigateurs faisant escale à Brion.

FamilleDingwell

1907, décès de William Dingwell et en 1908, son frère Townsend (à gauche de la photo) sera le nouveau propriétaire et prendra la relève avec sa femme et ses quatre enfants. Tiré de « Vigie du golfe et gardienne du temps » – Édouard LeBlanc, 1998-2007.

En outre, W. Dingwell engageait des pêcheurs pour alimenter la conserverie de homard, propriété de la famille, et finançait dans la saison froide des expéditions pour la chasse aux phoques. Son décès, en 1907, coïncida avec la migration de plusieurs familles vers les autres îles de l’archipel. Son frère Townsend prit la relève des affaires familiales pendant l’année qui suivit et jusqu’à sa mort, événement qui marqua la fin de « l’ère Dingwell »1

La femme de William Dingwell, Margaret Aitkens vend sa part de l’Île Brion le 15 janvier 1929 à Frank W. Leslie.

L’île Brion

Située à 16 kilomètres de la pointe est de l’archipel des îles de la Madeleine, l’île Brion est la plus éloignée des îles du golfe, après le Rocher-aux-Oiseaux.

L’île Brion mesure environ 7,5 kilomètres de long et possède une largeur de 1,6 kilomètres. Les trois quarts de sa superficie sont couverts de forêts, alors que le reste du territoire se compose de marais salants et d’eau douce, d’un littoral rocheux et de plages sablonneuses.

 

1 Portrait du territoire de la réserve écologique de l’Île-Brion

LA UNE : Photo de la maison des Dingwell, après que les derniers habitants quittèrent leur domaine en 1953. Tiré de « Vigie du golfe et gardienne du temps » – Édouard LeBlanc, 1998-2007.

Comments

comments


À propos de l'auteur

Webmestre




Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑