L’administration Biden imposera de nouveaux tarifs sur les véhicules électriques chinois

Publicité

Articles similaires

Dois-je choisir l’ensemble Tremor pour le Ford Maverick?

« Je suis intéressé par le Ford Maverick. Il remplacera...

Volkswagen Taos ou Mazda CX-30? Location ou achat?

« Je possède actuellement une Volkswagen Golf à moteur 1,8...

Volkswagen confirme que les Jetta, Taos et Tiguan seront retouchés pour 2025

Le constructeur automobile Volkswagen est en train de remodeler...

Jeep prévoit ramener le Renegade en 2027 en configuration électrique

La marque américaine Jeep arrive lentement mais sûrement dans...

La Chine produit une bonne partie des composants qui entrent dans la fabrication des véhicules modernes, c’est encore plus marqué du côté des véhicules électriques. Le nerf de la guerre en matière de véhicules électriques, ce sont les coûts de développement qui influent directement sur le prix de vente. On apprenait récemment que BYD, le plus important constructeur d’automobiles chinois, est devenu le plus important vendeur de véhicules électriques du monde et a dépassé Tesla au dernier trimestre de 2023. Les constructeurs d’automobiles chinois profitent de cet avantage, et plusieurs comptent bien tenter leur chance en Amérique du Nord.

Les États-Unis ont adopté différentes mesures sur les importations de la Chine au cours des dernières années afin de protéger son marché. On apprend que l’administration Biden a décidé d’augmenter fortement les tarifs d’importation sur plusieurs produits qui viennent de Chine, les semi-conducteurs, les batteries, les cellules solaires et les minéraux critiques, notamment. Cette information a été obtenue par l’entremise d’une source proche du dossier ; l’annonce officielle sera faite par la Maison-Blanche.

Quatre fois l’ancien tarif pour les véhicules électriques

Biden veut surtout augmenter les taux sur les biens que les États-Unis ont eu du mal à importer pendant la pandémie de coronavirus et protéger certaines industries importantes au pays comme la fabrication des puces électroniques et les énergies renouvelables.

Selon ce qu’on sait, les règles d’importation des minéraux seront assouplies, mais les tarifs d’importation des véhicules électriques seront fortement majorés, soit 4 fois le tarif actuel. Les changements entreront en vigueur à compter de cette année et s’étendront jusqu’à 2026 pour certains secteurs. Les tarifs qui touchent les véhicules électriques entreront en vigueur cette année ; ils passeront de 27,5 à 102,5 %.

Les tarifs sur les batteries au lithium-ion pour les VÉ ainsi que sur les pièces de batteries, passeront à 25 % contre 7,5 % cette année, tandis que les batteries au lithium-ion non-VÉ feront le même bond en 2026.

On apprend aussi que le Mexique, sous pression, cessera d’accorder des incitatifs aux constructeurs de véhicules électriques chinois.

L’annonce arrive alors que débute la période préélectorale, Joe Biden désire sans doute renforcer l’image de protectionnisme de son gouvernement. Cette mise à jour renforce les tarifs imposés par l’administration précédente.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER
[jwplayer key= »YhxFQ5lg »]