Actualité eoliennes-parc-soleil-2

Publié le 17 juillet 2017 | par Radio-Canada

Projet éolien sur la Dune-du-Nord aux Îles-de-la-Madeleine : le BAPE dépose son rapport


Pour en savoir plus

Auteur 3


Le Bureau d’audiences publiques sur l’environnement a rendu public son rapport sur le projet d’implantation d’éoliennes sur la Dune-du-Nord aux Îles-de-la-Madeleine. Une fois en activité, le parc éolien produirait 30 % de l’énergie aux Îles.

La commission indique avoir constaté une unanimité quant au choix de développer l’énergie éolienne, afin de permettre à l’archipel de s’affranchir de sa dépendance au pétrole. Certains participants ont toutefois remis en question la pertinence de procéder aussi rapidement avec le projet ou le choix du site d’implantation sur la Dune-du-Nord, un habitat floristique protégé.

La commission propose qu’une analyse comparative de sites potentiels d’implantation d’un parc éolien dans l’archipel soit menée de façon scientifique et rigoureuse.

Si le site de la dune du Nord est confirmé comme propice à l’implantation d’éoliennes, la commission propose l’adoption de mesures exceptionnelles pour protéger l’habitat floristique de la Dune-du-Nord. Une étude approfondie du corème de Conrad, une espèce végétale menacée, est recommandée, ainsi qu’un programme de surveillance et de suivi rigoureux pour réduire au maximum l’impact du projet sur les écosystèmes.

La commission propose également qu’une stratégie de compensation à la hauteur du caractère exceptionnel de l’habitat floristique soit élaborée entre la Régie intermunicipale de l’énergie Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine, le gouvernement du Québec et les groupes madelinots. Elle suggère également qu’un programme de recherche avec des experts du milieu universitaire soit mis en place pour mieux connaître l’habitat floristique et expérimenter des mesures qui pourraient être déployées pour contribuer au maintien ou au rétablissement des populations.

La commission recommande qu’une consultation publique soit exigée de la part des promoteurs du projet compte tenu du caractère exceptionnel de l’habitat et la volonté de collaboration et de transparence exprimée par les acteurs du milieu.

La commission conclut son rapport en mentionnant qu’indépendamment des décisions qui seront prises, un programme de sensibilisation à l’habitat floristique de la Dune-du-Nord pour la population des Îles-de-la-Madeleine et les touristes devrait être mis en place.

Le processus de consultation publique sur la construction d’un parc de six mégawatts avait commencé en mai dernier sous la responsabilité du commissaire Pierre André. Le ministre de l’Environnement doit donner suite à ce rapport du BAPE, avec des recommandations au conseil des ministres.

 

AILLEURS SUR LE WEB 

 

LA UNE : Un parc d’éoliennes Photo : Radio-Canada

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑