Découverte de deux autres puits contaminés?

Publicité

Articles similaires

Le trafic maritime nuit au développement des mollusques

Les mollusques comme le pétoncle géant et la moule...

Accepte-toi comme je suis, un documentaire sur l’identité de genre tourné aux Îles

La réalisatrice estrienne Emmanuelle Roberge – ancienne résidente des...

Démission de la conseillère de L’Île-du-Havre-Aubert

Quatre mois seulement après son entrée en poste, Linda...

 

Le Madelinot Léonard Chevrier aurait trouvé samedi deux autres trous possiblement contaminés par des hydrocarbures, sur la plage de Sandy Hook, à Havre-Aubert.Il s’agirait d’autres vestiges des travaux de forage de la Société québécoise d’exploration minière (SOQUEM) effectués dans les années 70.À la fin août, un représentant de la SOQUEM avait constaté la contamination de deux puits par du diesel ou du pétrole, ce qui a été confirmé par le ministère de l’Environnement.Appelée à commenter ces nouvelles découvertes de puits possiblement contaminés, la porte-parole d’Investissement Québec, Chantale Corbeil, a souligné qu’un appel d’offres a été lancé pour trouver une firme qui sera chargée de mesurer l’étendue de la contamination et proposer la meilleure méthode de nettoyage.« Dans le secteur de Sandy Hook, c’est là qu’on va caractériser, parce que c’est dans ce secteur qui semble avoir de la contamination », a-t-elle indiqué.Dans les années 70, une quinzaine de puits ont été forés à Havre-Aubert et à Grosse-Île. À l’époque, du diesel ou de l’huile étaient injectés directement dans le sol pour faciliter les activités de forage.

 

 

Pour en savoir plus