Recueillement et minute de silence aux Îles-de-la-Madeleine

Publicité

Articles similaires

Le port de Charlottetown grouille déjà de méduses

Il est normal de voir quelques méduses dans le...

L’Îlot Café-Buvette honoré au Gala national du Défi OSEntreprendre

L’Îlot Café-Buvette, situé à Cap-aux-Meules, a été honoré lors...

Santé et transport au cœur de la session du député des Îles

Dans son bilan de session, le porte-parole du Parti...

Pour souligner la première semaine de la tragédie aérienne aux Îles-de-la-Madeleine, il y aura un rassemblement mardi soir à l’église de Sainte-Madeleine de Havre-aux-Maisons, et les Madelinots respecteront une minute de silence à 12 h 30, l’heure approximative de l’accident.

Sept personnes, dont le chroniqueur et ex-politicien Jean Lapierre, sont mortes dans cet accident, survenu en fin de matinée mardi aux Îles-de-la-Madeleine.
Sept personnes, dont le chroniqueur et ex-politicien Jean Lapierre, sont mortes dans cet accident, survenu en fin de matinée mardi aux Îles-de-la-Madeleine.   PHOTO : DAVID NOEL

Pour marquer cette minute de silence, les cloches de l’église de Havre-aux-Maisons sonneront.

En soirée, les pasteurs Claude Gosselin et Réjean Coulombe invitent les gens à un moment de prière à l’église de Sainte-Madeleine en solidarité avec les familles éprouvées par la tragédie aérienne de mardi dernier.

L’abbé Gosselin rappelle que « les familles sont tricotées serrées » sur l’archipel. Ce genre de drame peut réveiller de vieilles blessures selon lui et le réconfort peut être utile.

«Les gens ont besoin de se retrouver, d’échanger ne serait-ce de sentir qu’ils ne sont pas seuls à traverser cet événement-là.» – abbé Claude Gosselin

Écoutez l’entrevue ICI lors de l’émission Bon pied bonne heure avec Yves Larouche

L’abbé veut que cette soirée demeure toute simple. Les gens seront invités à prendre paroles et à chanter.

« Les Madelinots trouvent le réconfort dans la musique. On va mettre de la musique et du chant en masse et des artistes locaux. Les gens sont tous des artistes. Il s’agit qu’ils expriment leur vie à travers la musique, ça fait du bien à tout le monde et laisser la place à la parole. »

 

LA UNE : Drapeaux en berne devant l’aéroport aux Îles-de-la-Madeleine   PHOTO : ICI RADIO-CANADA