La réparation du câble rompu devrait commencer bientôt aux Îles

Publicité

Articles similaires

Le port de Charlottetown grouille déjà de méduses

Il est normal de voir quelques méduses dans le...

L’Îlot Café-Buvette honoré au Gala national du Défi OSEntreprendre

L’Îlot Café-Buvette, situé à Cap-aux-Meules, a été honoré lors...

Santé et transport au cœur de la session du député des Îles

Dans son bilan de session, le porte-parole du Parti...

Aux Îles-de-la-Madeleine, les travaux de réparation du câble de télécommunication qui s’est rompu lors de la tempête du 29 novembre devraient commencer bientôt.

Le Réseau intégré de communications électroniques des Îles-de-la-Madeleine (RICEIM) a mandaté son sous-traitant, la société IT International Telecom Canada pour effectuer les travaux. Selon le RICEIM, le navire affrété par le sous-traitant devait partir lundi du port d’Halifax. Il devrait gagner les Îles après la réparation d’infrastructures sous-marines prévue au Cap-Breton. Le câble, nommé COGIM 2, a été sectionné à 18,3 kilomètres des berges de l’anse à Bourgot. Par ailleurs, la société Télébec (opérateur du système COGIM) poursuit ses tests visant à expliquer pourquoi le transfert du signal ne s’est pas effectué automatiquement du COGIM 2 à l’autre câble, le COGIM 1, lors de la tempête. Celui-ci a cessé de fonctionner pendant plusieurs heures avant de se remettre en marche de lui-même. La compagnie Télébec n’a pas accordé d’entrevue. Toutefois, selon un expert en fibre optique, il pourrait s’agir d’un problème informatique.

LA UNE : Les câbles sous-marins à l’Étang-du-Nord aux Îles-de-la-Madeleine Photo : Radio-Canada/William Bastille-Denis