Actualité Screen Shot 2019-04-16 at 08.42.55

Publié le 16 avril 2019 | par Radio-Canada

Un médiateur pour dénouer l’impasse de la grue-portique de Cap-aux-Meules


Pour en savoir plus

Un médiateur est mandaté par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) dans le dossier de la grue-portique et de la cale de halage aux Îles-de-la-Madeleine.

Un litige empêche le Regroupement des usagers du port de Cap-aux-Meules d’avoir accès à la cale de halage, dont la dalle, au-dessus, est la propriété de l’Association des pêcheurs propriétaire des Îles (l’APPÎM). «On a demandé d’avoir un bail conjoint avec l’APPIM pour avoir accès à la cale de halage et l’APPIM refuse de le signer, avance le président du Regroupement des usagers du port de Cap-aux-Meules», Jocelyn Thériault. Le temps presse pour le Regroupement qui attend la livraison d’une nouvelle grue-portique d’une capacité de 300 tonnes pour la fin juillet. On a dit à Transport Canada, «donnez-nous la et on va le signer. On va dire à l’APPIM qu’ils ont le droit de s’en servir.» Encore une fois, le MAPAQ bloque un peu là-dedans, poursuit M. Thériault. La députée fédérale de Gaspésie–Les Îles-de-la-Madeleine, Diane Lebouthillier, a dit souhaiter que les partis s’entendent au plus vite.

LA UNE : L’actuelle grue-portique de Cap-aux-Meules. Photo: Radio-Canada / Philippe Grenier

Comments

comments





Les commentaires sont fermées.

Retour vers le haut ↑