Ocearch rapporte la présence d’un grand requin blanc au large de Grande-Entrée

Publicité

Articles similaires

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée inquiètent

Les délais de reconstruction du quai de Grande-Entrée, à...

Une aide fédérale majeure de 3,6 millions sur 5 ans à la SADC des Îles

La Société d’aide au développement de la collectivité des...

Maëli Cormier : Une étoile montante du volleyball

Maëli Cormier, étudiante-athlète talentueuse en volleyball D1 féminin au...

Les travaux de restauration de La Gaspésienne no 20 s’amorcent

Les travaux de restauration du bateau de pêche historique...

Les débuts chaotiques de la pêche au sébaste

Pêches et Océans a fait connaître son plan de...

Un grand requin blanc a été repéré à l’est de Grande-Entrée pendant la nuit de jeudi à vendredi, grâce au suivi effectué par l’organisme américain Ocearch à l’aide de balises satellites.

Il s’agit de Scot, un mâle adulte mesurant environ trois mètres et demi, qui évolue dans les eaux entourant l’archipel. Scot avait été aperçu au nord de l’Île Brion au mois d’août, avant d’être récemment localisé à l’est de Grande-Entrée grâce à sa puce satellitaire.

Capture d’écran, le 2023-10-21 à 09.13.47

Depuis son marquage près de l’Île Ironbound en Nouvelle-Écosse en 2021, Scot a parcouru une vaste zone, naviguant des eaux de la pointe de la Floride jusqu’au Golfe du Saint-Laurent. Un autre grand requin, Breton, un mâle légèrement plus grand, dépassant les quatre mètres, a été repéré au nord des Îles de la Madeleine, reproduisant un comportement similaire à celui de l’année précédente.

L’organisme américain Ocearch utilise la technologie satellitaire pour surveiller les déplacements et les comportements de ces grands prédateurs marins, ainsi que d’autres espèces telles que les baleines, les tortues, les dauphins et les alligators. Des puces satellitaires ont été implantées sur ces animaux pour faciliter leur suivi.

 

Source : OCEARCH