Objet de collection : la première Vector W8 biturbo châssis numéro 001 est en vente

Publicité

Articles similaires

Volkswagen s’inquiète des problèmes de livraison de Northvolt

Face aux difficultés rencontrées par l’usine de cellules de...

Toyota dévoile une édition limitée de la GR86

Alors que l’industrie de l’automobile se tourne résolument vers...

L’Audi A5 2025 bouffe l’A4 et s’offre l’hybridation

Dans la foulée de la révision des appellations de...

Il n’est pas rare qu’on vous parle de véhicules historiques qui se retrouvent en vente. Cette fois, il s’agit d’une Vector W8 1990. Construite par Vector Aeromotive Corporation, la voiture est apparue sur le populaire site d’annonces de véhicules classiques Bring a Trailer.

Vector, c’est le rêve de Jerry Wiegert, un ingénieur qui voulait rivaliser avec les constructeurs de super voitures de l’époque, Ferrari et Lamborghini. La Vector est donc l’une des premières tentatives américaines destinées à rivaliser avec les constructeurs de voitures sport européens.

Après quelques concepts, dont la W2, et des années de développement, le premier modèle à entrer en production a été la Vector W8. Elle a été produite pendant une période de 3 ans, soit de 1990 à 1993. Selon certaines sources, le constructeur, basé en Californie, n’en aurait construit qu’une vingtaine d’exemplaires.

Un moteur unique pour l’époque

La voiture en vente est la première qui a été assemblée, elle porte d’ailleurs le numéro de châssis 001. De couleur noire, la voiture est construite sur la base d’un châssis semi-monocoque en aluminium collé et riveté. Sa carrosserie est faite d’un mélange de fibre aramide, de fibre de verre et d’autres matériaux composites.

Sous le capot, on trouve un moteur V8 de 6 litres équipé de deux turbocompresseurs, ce qui était très rare à l’époque. Il développait une puissance impressionnante de 625 chevaux et produisait un couple de 630 livres-pieds. La puissance était acheminée aux roues arrière grâce à une boîte de vitesses automatique à trois rapports.

Elle a passé une partie de sa vie en Europe

Selon les détails de l’annonce, le châssis 001 a été initialement vendu à un membre de la famille royale saoudienne à la suite de la présentation du modèle dans le cadre du Salon de l’auto de New York de 1990. La voiture a passé ses premières années en Suisse avant d’être déplacée dans la collection du Prince à Los Angeles. Elle a ensuite été achetée en 1999 par l’actuel propriétaire qui l’a envoyée au Michigan.

L’intérieur est habillé de cuir noir et comprend une paire de sièges Recaro chauffants à dossier électrique. Le plafond et les garnitures du tableau de bord sont recouverts de suède, et une cage de sécurité est intégrée, un levier de vitesses à cliquets est situé à gauche du conducteur.

La voiture n’a jamais été accidentée et affiche un kilométrage de 3 757 kilomètres (2 335 milles). Au moment d’écrire l’article, la plus haute mise s’élevait à 555 555 USD.

POURRAIT VOUS INTÉRESSER
[jwplayer key= »Kij0gNQ3″]